Les Red Dragons s'inclinent face à l'Italie au Mondial

La Belgique n'a pas été en mesure de créer la surprise face à l'Italie pour son deuxième match dans le groupe A du championnat du Monde de volley-ball. Devant leur public, les Transalpins ont tout simplement été supérieurs et se sont imposés en trois sets : 25-20, 25-17 et 25-16.

Face à la 4e nation mondiale, l'équipe de Andrea Anastasi a fait jeu égal pendant la première moitié du premier set (13-13). La puissance italienne a ensuite fait la différence (20-25). Moins précis en réception, les Belges (FIVB 15) ont eu mal à rivaliser par la suite. Ils ont tenté de s'accrocher dans la 2e manche (6-6, 7-9, 9-13) mais l'Italie évoluait un ton au-dessus de nos compatriotes et s'est une nouvelle fois détachée (17-25). La domination des Azzurri s'est confirmée dans le 3e et ultime set (16-25).

Le nouveau sélectionneur national des Belges a aligné Bram Van Den Dries (7 pts), Sam Deroo (7), Simon Van De Voorde (4), Tomas Rousseaux (5), Pieter Verhees (5), Stijn D'hulst et Lowie Stuer au libéro puis Jelle Ribbens (libéro), Hendrik Tuerlinckx (5), François Lecat, Kevin Klinkenberg (2), Pieter Coolman (1), Igor Grobelny (2) et Matthias Valkiers (1).

L'autre rencontre de la soirée dans la poule A a vu le Japon battre la République Dominicaine 3 sets à 0 (25-20, 25-16, 25-16). Les Japonais avaient été battus 3-0 par l'Italie mardi alors que les Dominicains s'étaient inclinés contre la Slovénie (3-1).

Les Red Dragons avaient débuté leur mondial par une victoire convaincante contre l'Argentine. Ils doivent encore affronter la Slovénie samedi (17h00), le Japon dimanche (17h00) et la République Dominicaine lundi (17h00).

Les quatre meilleurs de chacun des quatre groupes de six accèdent au 2e tour (du 21 au 23 septembre), où ils seront répartis en quatre groupes de quatre. Les quatre premiers de chaque poule ensuite et les deux meilleurs deuxièmes se qualifient pour un 3e tour, en deux poules de trois (du 26 au 28 septembre), avant les demi-finales à élimination directe (29 septembre).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK