Route du Rhum: Une nouvelle nuit éprouvante pour toute la flotte provoquant de nouvelles avaries

Le bras de fer avec la météo continue et n'épargne personne mais le Belge Jonas Gerckens garde son rythme tout en misant sur la prudence.

C'est un équilibre délicat entre prudence et vitesse, puisque Jonas Gerckens (actuellement 16ème dans les Class40) et ses concurrents ne doivent pas traîner car une troisième dépression arrive entre jeudi et vendredi. Il faut à tout prix l'éviter.

Cette nuit, Louis Duc, un concurrent de Jonas Gerckens qui était dans le top 10, a cassé un axe d'étai. Heureusement, il a réussi à sécuriser le mât. Il fait route vers le sud pour tenter une réparation en mer. Et ce n'est pas fini, Sebastien Marsset doit s'arrêter au Portugal suite à un soucis technique.

De nombreux bateaux, toutes catégories confondues, sont actuellement à l'arrêt pour abandon ou avarie. De son côté, notre compatriote doit se ménager pour récupérer des forces (en se reposant dès qu'il le peut, en mangeant correctement et en s'hydratant), parce que la Route jusqu'à Pointe-à-Pitre est encore longue, très longue.

Pour suivre en tracking les concurrents : cliquez ici

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK