Jonas Gerckens nommé Ambassadeur de la Province de Liège

Le skipper belge Jonas Gerckens nommé Ambassadeur de la Province de Liège
Le skipper belge Jonas Gerckens nommé Ambassadeur de la Province de Liège - © DAMIEN MEYER - AFP

Le skipper Jonas Gerckens a été intronisé Ambassadeur de la Province de Liège mercredi lors d'une cérémonie qui s'est tenue au Cinéma Sauvenière. A bord de son Volvo104, Jonas Gerkens, 38 ans, a terminé quatorzième de la Route du Rhum en Class40.

Lors de son retour sur la terre ferme, un documentaire appelé "Le Rêve de Jonas" retraçant son parcours avant et pendant cette compétition a été réalisé par sa manager, Delphine Simon, sur base d'images prises en mer principalement. Il a été présenté en avant-première dans une salle comble. "Nous félicitons Jonas Gerckens pour sa performance et, puisque ses racines sont liégeoises, nous avons décidé de lui accorder le grade d'ambassadeur à titre honorifique", a déclaré Luc Gillard, Député Provincial-Président de la Province de Liège. Jonas Gerckens s'est vu remettre un diplôme ainsi qu'un Tchantchès, le personnage folklorique liégeois bien connu. En 2010, il avait obtenu le mérite sportif de la Ville de Liège. 

La Route du Rhum en 2022 avec le top 10 pour objectif

Le Volvo104 était à l'abandon lorsque le skipper liégeois Jonas Gerckens, ne disposant pas du budget pour en acheter un neuf, a décidé de le rénover entièrement pour participer à la Route du Rhum 2018, épreuve reliant Saint-Malo à Point-A-Pitre qu'il a terminée à la 14e place dans sa catégorie les Class 40. Á l'occasion de la présentation en avant-première du documentaire, il est revenu sur quelques épisodes de cette aventure. "Participer à une telle épreuve avec cinq caméras à bord, c'est un challenge supplémentaire", dit-il. "Il faudrait un cinéma 4D pour se rendre compte de la réalité mais ça donne tout de même un bon aperçu."

Le "rêve de Jonas", c'était d'aller au bout de l'épreuve et de battre le record belge. Peu après la mi-parcours, un safran de son voilier se cassait et ses espoirs de record tombaient provisoirement à l'eau. "Ce moment a été très dur psychologiquement et je ne croyais plus du tout au top 15. J'aime le dépassement extrême et je ne trouve jamais mes limites. Je suis de nature positive. Lorsque je n'atteins pas mes objectifs, je ne peux remettre la faute sur personne. Mon mental fait ma force, en plus du fait que je vienne de Liège", a déclaré le skipper. Le prochain rêve de Gerckens est olympique. "Pourquoi pas qualifier la Belgique pour les Jeux de 2024 ? Sinon, je participerai à ma deuxième route du Rhum en 2022 pour battre mon propre record de Belgique. Je n'aime pas les nombres à deux chiffres dont je dois faire mieux que dixième."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK