Gerckens victime d'une avarie importante de son safran bâbord sur la Route du Rhum

Gerckens victime d'une avarie importante de son safran bâbord sur la Route du Rhum
2 images
Gerckens victime d'une avarie importante de son safran bâbord sur la Route du Rhum - © Jonas Gerckens

La nuit n'a pas été de tout repos pour Jonas Gerckens qui joue aux équilibristes avec son safran bâbord défectueux. La réparation de fortune n'a pas tenu le coup. Gerckens a donc décidé de remonter son safran pour éviter qu'il tape sur la coque. 

"C'est plus prudent pour éviter d'autres casses, par contre, je n'ai pas le droit à l'erreur avec ce style de navigation, il faut éviter que le bateau gîte ce qui le ferait partir en savonnette. Même danger avec les vagues, je dois toutes les anticiper."

Dans ces conditions, la fatigue du skipper s'accumule. Gerckens n'a pu dormir que 2 X 20 minutes cette nuit. "C'est très dur mais je suis fier de moi. Malgré la situation, j'ai réussi à maintenir des vitesses régulières de 12-13 noeuds".

Le Belge attend maintenant avec impatience la prochaine nuit où il pourra faire un empannage et se reposer sur la safran tribord. La navigation redeviendra alors plus agréable et plus reposante.

Gerckens est toujours 15ème au classement provisoire.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK