Gilles Buekenhout contraint à l'abandon sur la Route du Rhum

Gilles Buekenhout
Gilles Buekenhout - © FRED TANNEAU - AFP

Entré dans la marina de Cascais samedi après-midi, Gilles Buekenhout vient de déclarer son abandon ce dimanche. En effet, ce matin, son foil tribord est brutalement redescendu à l’intérieur de son puits. Un petit bloqueur ayant cédé, l’appendice est tombé de tout son poids à l’intérieur du flotteur qu’il a traversé au point de se retrouver à l’horizontal sous la coque. Le skipper belge a tenté de le retenir, mais il était déjà trop tard et il s’est résolu à le larguer, de crainte de le voir perforer son flotteur.

N'étant pas autorisé à faire une deuxième escale, il a alors entrepris de se mettre au mouillage à l’abri de Cascais. Utilisant son petit canot gonflable, il a inspecté son flotteur pour découvrir un trou sur une longue de plus de 50 cm. Réparer en mer et au mouillage s’est rapidement avéré impossible, les travaux de stratification demandant une mise en place sécurisée du bateau et certaines dispositions techniques.

Buekenhout n'a pu que constater son impossibilité à poursuivre sa course. Sa déception est grande. Il avait navigué avec prudence, et affronté du mauvais temps majoritairement au près. Il pensait, en quittant son abri d'Aviles, avoir mangé son pain noir et se réjouissait de futures navigations au portant, pour démontrer tout le fabuleux potentiel de son "Orma 40".

Il ne lui reste plus qu’à trouver un stratifieur pour permettre à Jess de rentrer en France, où il lui faudra encore reconstruire un foil.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK