Gerckens: "Je profite des derniers moments de glisse, mais il ne faut pas se déconcentrer"

La fin de course est proche pour Jonas Gerckens sur la route du Rhum. Le skipper belge profite des derniers moments pour prendre du plaisir, malgré les soucis techniques qu'il a connus sur son bateau. "Techniquement, ce n'est pas trop mal. On a une bonne vitesse et une belle glisse. Mais la casse reste là. J'ai perdu un spi que j'ai du remplacer par un plus petit. Mon safran bâbord est HS. Cela sera problématique lorsque j'arriverai pour faire le tour de la Guadeloupe. Je vais devoir naviguer avec le bateau à plat. Je serai moins performant."

A quelques heures de l'arrivée, Jonas Gerckens se dit heureux de sa condition et de voir l'épreuve se terminer, même si il ne veut pas se montrer trop euphorique tant qu'il n'a pas touché terre. "Je suis plutôt bien. Quand l'arrivée approche, on est souvent en forme. J'arrive en vue de la Guadeloupe. Je suis content de ma course, malgré les aléas et la difficulté de la première partie. Les avaries font que physiquement on est très vite dans le rouge. J'ai hâte d'arriver. Je profite des derniers moments de glisse. J'ai hâte de revoir les amis et les copains. Mais je dois rester attentif et concentré. Il ne faut pas se déconcentrer parce que c'est l'arrivée. Il faut être lucide."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK