Gerckens : "J'ai réalisé un rêve, mais je suis claqué !"

Le skipper belge Jonas Gerckens a atteint dimanche soir (heure belge) l'arrivée de la Route du Rhum, à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Gerckens (Volvo) a coupé la ligne à 23h55m15s (HB) après 21 jours, 9 heures, 55 minutes et 15 secondes de navigation.

"C’est un véritable plaisir, un rêve de gosse ! Le résultat est à la hauteur malgré les péripéties tout au long de la course. Je suis très content d’être arrivé et d’avoir bouclé ce défi. Le principal comité d’accueil et ce qui est chouette, ce sont les Belges de Guadeloupe. Ca donne une certaine fierté et ça fait chaud au cœur : je ne me rendais pas forcément compte de l’engouement durant mes 21 jours en solitaire. Je suis claqué, mais c’est la magie des arrivées : on peut tenir encore 24 heures à raconter ce qu’on a vécu. Je sais que je vais mettre plusieurs semaines ou plusieurs mois à m’en remettre", a précisé Gerckens à notre micro à son arrivée.

"J’ai eu un début de course très dur car il y a eu 3 tempêtes consécutives. On oublie un peu tout lorsque, durant la dernière semaine, le bateau va vite. J’étais alors en symbiose avec le bateau, avec la nature. A quelques heures de l’arrivée, j’ai été accompagné par des dauphins. Je repense aussi aux moments où on met l’aspect compétition sur le côté et qu’on profite du moment présent, comme durant un coucher de soleil par exemple. C’est paradoxal : quand on est sur la terre, on a envie d’aller en mer ; et quand on navigue, on a envie de regagner la terre", a ajouté le Belge.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK