Emma Plasschaert se révèle dans l'ombre d'Evi Van Acker

Emma Plasschaert
Emma Plasschaert - © BRUNO FAHY - BELGA

Après la retraite d'Evi Van Acker, la voile belge place tous ses espoirs sur Emma Plasscahaert pour jouer un rôle important dans la classe Laser Radial. "J'aimerais atteindre le même niveau qu'Evi, et peut-être même plus. J'espère que je pourrai autant compter pour la voile", a déclaré la Flandrienne lors du stage de la Team Belgium à Lanzarote.

"Pour le moment, j'appartiens au subtop international et je dois encore faire ce pas en avant pour atteindre le top absolu", a expliqué Plasschaert. "Je ne suis pas encore assez régulière, c'est comme cela qu'Evi a atteint le podium dans presque toutes ses courses."

Plasschaert avait concouru dans la baie de Rio dans la course aux JO 2016 et également dans le port d'Enoshima, où les régates se tiendront lors des Olympiades de Tokyo. "Il y a une grosse différence entre Rio et Enoshima. J'ai le sentiment qu'il y a moins de différence de courant à Enoshima qu'à Rio. Il faudra analyser plus en profondeur les conditions de vent sur la prochaine période."

Dans la classe Laser Standard, Wannes Van Laer a terminé à la 17ème place à Rio en 2016 après une 32ème place en 2012. "C'est une belle évolution. Tokyo est encore loin mais une place dans le top 8 serait une belle performance", a déclaré l'athlète de 32 ans. "J'aurai 35 ans à Tokyo et je suis sûr que je pourrai encore faire de bons résultats, les conditions sont moins difficiles à Tokyo et j'aurai encore plus d'expérience."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK