Un doublé chinois avec les titres de Ma Long, son 3e, et Liu Shiwen, son premier



ATTILA KISBENEDEK  /  AFP
ATTILA KISBENEDEK / AFP - © FERENC ISZA - AFP

Ma Long chez les messieurs et Liu Shiwen chez les dames ont conquis, pour la Chine, les titres mondiaux en simple aux championnats du monde de tennis de table qui se sont achevés dimanche à Budapest en Hongrie.

Ma Long, 30 ans, décroche son troisième titre mondial d'affilée. Ma Long, redescendu à la 11e place mondiale, a battu le Suédois Matthias Falck, 16e mondial, qui espérait bien devenir le premier champion du monde suédois depuis 22 ans et le sacre de Jan-Ove Waldner sur le Bélarusse Vladimir Samsonov. Ma Long s'est imposé 3 sets à 2 (11-5, 11-7, 7-11, 11-9 et 11-5).

Le tournoi a été marqué par l'élimination précoce de quatre des cinq meilleurs joueurs du monde présents qui n'ont pu aller plus loin que les 8es de finale. Ce fut le cas pour l'Allemand Timo Boll, 5e mondial, qui, malade, a du déclarer forfait.

Chez les dames, Liu Shiwen a conquis enfin un titre mondial. A 28 ans, elle peut finalement inscrire une médaille d'or à son palmarès qui compte deux médailles d'argent et trois médailles de bronze sur les cinq dernières années. C'est aussi sa première victoire majeure depuis son succès à l'Open d'Australie (ITTF World Tour) en juillet 2018. Liu Shiwen, 5e joueuse du monde, a battu en finale sa compatriote Cheng Meng, numéro 3 mondiale 4 sets à 2 (9-11, 11-7, 11-7, 7-11, 11-0, 11-9).

Dans les épreuves de double, Ma Long et Wang Chuqin l'ont emporté chez les messieurs en battant un duo composé du Roumain Ovidiu Ionescu et de l'Espagnol Alvaro Robles 4 à 1 (11-3, 8-11, 11-7, 11-3, 11-4).

Pour Ma Long, c'est le second titre en double après son succès de 2011. Il était associé cette fois au jeune Wang Chuqin, 18 ans, qui ouvre son palmarès au niveau senior.

Chez les dames, une paire japonaise et une paire chinoise s'affrontent en finale pour la première fois depuis 1971. Mima Ito et Hina Hayata défient les Chinoises Sun Yingsha et Wang Manyu.

Vendredi déjà Liu Shiwen avait remporté l'or du double mixte, avec son compatriote Xu Xin. Liu Shiwen avait également été sacrée championne du monde de double en 2015 et 2017 et fait partie de l'équipe de Chine championne olympique en titre.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK