L'équipe féminine Belge de tennis de table n'ira pas aux Jeux Olympiques

L'équipe de Belgique féminine de tennis de table a été éliminée dès son entrée en lice mercredi au tournoi de qualification olympique par équipes, qui se joue jusqu'à dimanche à Gondomar au Portugal. Elle s'est inclinée 3 victoires 0 face à l'Ukraine et ne disputera pas les Jeux Olympiques de Tokyo cet été (24 juillet-9 août).

La tâche de Lisa Lung (ITTF 126), Nathalie Marchetti (ITTF 151) et Margo Degraef (ITTF 158) au premier tour s'annonçait difficile face à l'Ukraine, 9e tête de série, des Margaryta Pesotska (ITTF 36), Ganna Gaponova (ITTF 67) et Tetyana Bilenko (ITTF 86) toutes mieux classées que nos représentantes qui composaient l'équipe classée 24e.

Le double d'ouverture Degraef/Marchetti s'est incliné 1-3 (11-7, 4-11, 9-11, 11-13) contre Bilenko/Gaponova. Lung a ensuite perdu le duel en simple entre les deux N.1 face à Pesotska 0-3 (2-11, 9-11, 5-11). Marchetti n'a pas davantage pu résister à Gaponova qui a aussi gagné 0-3 (6-11, 11-13, 11-13).

Chez les messieurs, la Belgique (N.12) représentée par Cédric Nuytinck, Robin Devos, Florent Lambiet et Martin Allegro est exempte du premier tour. Elle attend au deuxième le vainqueur de la rencontre entre l'Italie (N.26) et la Malaisie (N.34).

Pas moins de 9 places pour Tokyo sont offertes aux équipes, tant chez les dames que chez les messieurs. Il faut passer trois tours avant de recevoir son billet pour le Japon. Les neuf nations qualifiées auront en outre le droit d'aligner deux athlètes dans les épreuves individuelles.

Les six nations lauréates de leur championnat continental et le pays hôte des JO (Japon) complètent le tableau des tournois par équipes.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK