Jean-Michel Saive n'a pas été élu président de la Fédération internationale de tennis de table

Jean-Michel Saive
Jean-Michel Saive - © ERIC LALMAND - BELGA

Ce mercredi avait lieu à Düsseldorf l'élection du nouveau président de la fédération internationale de tennis de table (ITTF). Le Belge Jean-Michel Saive était candidat et, étant donné que le Qatari Khalil Al-Mohannadi a jeté l'éponge début mai, il était l'unique rival du président sortant, l'Allemand Thomas Weikert. Ce dernier a finalement vu son mandat reconduit. Le Belge a récolté 90 voix contre 119 pour son adversaire.

Agé de 55 ans, Weikert a pris la tête de l'ITTF en septembre 2014, suite à la démission du Canadien Adham Sharara, qui dirigeait l'institution depuis 1999.

Soutenu par l'Afrique, l'Amérique latine et l'Océanie, Jean-Michel Saive (47 ans) estimait ses chances d'être élu à "50%". Il s'agit d'une petite déception pour l'ex-numéro 1 mondial et champion d'Europe en 1994 qui s'était lancé dans la course à la présidence de l'ITTF en janvier dernier, avec l'ambition de "faire du tennis de table l'un des 'top sports' dans le monde et devenir l'une des 'top fédérations' de la planète".

"Il n’y a pas de regret, a déclaré Saive au micro de la RTBF. C’était une campagne incroyable depuis plus d’un an. C’était un défi un peu fou mais finalement pas loin d’être gagné parce que ça ne se joue pas à énormément de voix."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK