Mike Tyson livre "sa" vérité

Mike Tyson
Mike Tyson - © Tous droits réservés

En sport, c'est un livre très attendu qui est sorti en librairie. "La vérité et rien d'autre", la première autobiographie de Mike Tyson. Celui qui reste le plus jeune champion du monde poids lourds de l'histoire se livre avec sincérité.

La boxe, les frasques, la prison... Rien n'est occulté. L'itinéraire tortueux d'un gamin introverti de Brooklyn. Undisputed Truth dans sa version originale, La vérité et rien d'autre en version française.

Sorti simultanément aux États-Unis et en Europe, ce livre confession est un événement parce que c'est bien plus que l'histoire d'un voyou devenu super star.

Gamin introverti dans un quartier difficile, Mike endure les brimades des enfants de son âge. Élevé dans un environnement violent, il tombe très vite dans l'argent facile, les petits vols à l'arraché. A 13 ans, il s'est déjà fait arrêter 38 fois !

C'est dans ce contexte qu'il fait la rencontre de la boxe. Et de son mentor, son père adoptif, Cus D'Amato.

Avec D'Amato, Tyson va découvrir l'art noble, la rigueur de l'entraînement intensif et les "smokers", ces combats amateurs dans des salles enfumées. Très vite, son style, sa puissance et sa vitesse font parler de lui. Mais D'amato décède en 1985, quelques mois plus tard...

Tyson atteint le sommet à 20 ans, il bat Trevor Berbick et devient le plus champion du monde poids-lourds de l'histoire. Mais sans D'amato, Iron Mike manque de repères. La célébrité lui monte à la tête. La drogue, l'alcool sont accessibles, il plonge dedans.

Autre addiction : le sexe. En 1992, il est accusé de viol par Desiree Washington, gagnante du concours Miss Black America. Tyson se dit piégé par la starlette... Un crime pour lequel il clame toujours son innocence... C'est d'ailleurs par cet épisode que débute son livre. Tyson écope de 6 ans de prison pour ce viol, il en passe 3 ans derrière les barreaux.

Autre fait marquant, son combat mémorable avec Evander Holifield à qui il arrache un bout d'oreille avec les dents 1997. "Je voulais simplement le tuer", écrit-il. Tout ça, c'est Mike Tyson... Un palmarès impressionnant, (58 combats, 50 victoires dont 44 par K.O.).

Dans le dernier chapitre du livre, il explique qu'il a recommencé à boire. Les vieux démons encore...

Celui que l'on appelle Malik Abdul Aziz depuis sa conversion à l'Islam sera en Belgique en avril 2014 pour présenter sur les planches son one-man show autobiographique mis en scène par Spike Lee.

La vérité et rien d'autre, aux éditions les arènes.

 

P. Scimè

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK