Les rêves de quatre jeunes Belges bientôt réalisés grâce à "Young Adventurers"

Young Adventurers va réaliser le rêve de quatre jeunes Belges
2 images
Young Adventurers va réaliser le rêve de quatre jeunes Belges - © Tom De Dorlodot

Partir faire du kitesurf à Chypre, du radeau en Hongrie ou même du longboard sur les pentes des volcans islandais autant de rêves qui pourraient bientôt se réaliser grâce au projet "Young Adventurers", lancé ce mardi.

Un projet qui va permettre à 4 jeunes de vivre une aventure unique à l’initiative de la société DG Sport et du parapentiste professionnel Thomas De Dorlodot :

"Pendant toutes ces années de voyages et d’expéditions autour du globe avec mon parapente, j’ai toujours pris beaucoup de plaisir à partager mes aventures à travers mes récits, les articles dans les magazines ou mes vidéos. Mais je voulais aller plus loin. Je voulais montrer aux jeunes que c’est possible. C’était mon rêve et j’ai pu le réaliser. Alors pourquoi pas eux ? La meilleure façon me semblait de pouvoir, à mon tour, emmener un groupe de jeunes vivre une aventure incroyable – leur aventure – en les aidant et en les conseillant pour que leur rêve devienne réalité."

Réaliser vos rêves d’aventuriers c’est donc possible à quelques conditions.

 - Créer une équipe de 4 personnes âgées entre 18 et 25 ans et résidant en Belgique.

 - Imaginer un projet quelque part en Europe et sans motorisation.

 - Enregistrer votre projet d’aventure, sur le site web www.young-adventurers.com avant le 16 juin.

Au terme de cette période, un jury, composé de 6 personnes ayant une belle expérience en la matière, sélectionnera le meilleur projet.

"Pour proposer un projet qui tient la route il faut d’abord démontrer son envie de le réaliser précise Benjamin Bourguignon, responsable de la société DG Sport active dans l’organisation d’événements et le marketing sportif. Donnez libre cours à votre imagination et n’ayez pas peur de sortir des sentiers battus en regroupant par exemple plusieurs disciplines sportives en un même projet. Les Young Adventurers c’est une vitrine sur l’aventure. C’est permettre aux jeunes de voir et de comprendre qu’il n’y a pas que des sportifs de l’extrême comme Tom De Dorlodot qui font des choses incroyables mais que tout le monde a vraiment la possibilité de le faire. Nous on vient dire aux jeunes : Vous avez non seulement le droit de rêver mais vous devez également Oser et entreprendre vos rêves."

Une fois le projet choisi, les gagnants participeront aussi, cet été, à certaines activités destinées à créer une vraie dynamique d’équipe. Sortie en voilier, initiation au kitesurf avec le champion du monde Christophe Tack, festival de Dour etc...

L’esprit d’initiative et l’apprentissage des grandes expéditions seront aussi au rendez-vous comme le souligne Thomas De Dorlodot.

"L’idée ce n’est de pas leur offrir le voyage sur un plateau d’argent. On va réunir les gagnants autour d’une table et bosser en semble pour préparer le projet, l’itinéraire, travailler sur la reconnaissance des lieux sur la préparation du matériel, sur les entrainements physiques éventuellement nécessaires. Ils auront donc un petit peu de boulot. Mais le principe c’est aussi de dire qu’ils ne devront pas sortir leur portefeuille. On s’occupe de tout, on va les équiper de la tête aux pieds. Si c’est nécessaire on emmènera même un guide de haute montagne ou des secouristes. Tout cela dépendra du projet retenu."

Thomas de Dorlodot et la société DG Sport s’occuperont donc de tout mais qui dit aventure dit aussi voyage à la dure. Les aventuriers ne fréquenteront pas les jacuzzis des hôtels 4 étoiles mais porteront plutôt leur tente sur leur dos.

"Je pense que nous avons une responsabilité, souligne Thomas de Dorlodot. "On veut pousser les jeunes à sortir de leur zone de confort, à éteindre la télévision pour aller voir ce qui se passe ailleurs dans le monde. On veut leur dire : ouvrez-vous culturellement. Et si on peut déjà réussir à faire ça, ce sera magnifique".

 

François Zaleski

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK