L'alpiniste Ueli Steck est décédé dans un accident dans l'Himalaya

Plusieurs médias népalais, dont The Himalayan Times, et sites spécialisés annoncent la mort de l’alpiniste Ueli Steck ce dimanche dans l’Himalaya. Une information confirmée par les autorités népalaises. Le corps du Suisse de 41 ans, surnommé 'The swiss machine', a été retrouvé au pied de la face du Nuptse (sommet voisin de l’Everest). Il a fait une chute mortelle lors d’une course d’acclimatation en solo en préparation d’une traversée Everest-Lhotse inédite qu’il envisageait dans les prochains jours.

Ce spécialiste du "speed climbing", discipline dont le but est de gravir les plus hauts sommets du monde le plus rapidement possible avec le minimum de matériel, est considéré comme l’un des alpinistes les plus influents de ces 15 dernières années. Grimpeur parfois controversé, il détient de nombreux records dont celui l’ascension de la face nord de l’Eiger, une face mythique dans le monde de l’alpinisme.

La RTBF l'avait rencontré lors de son passage en Belgique en novembre 2016.

La vidéo de présentation de son dernier projet

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK