Un slalom géant à 4200 mètres d'altitude

4219 mètres d’altitude. Une pente quasi verticale sur les 430 mètres de descente. Ce sont les dimensions vertigineuses de la paroi l'Hohberghorn, un sommet des Alpes suisses. La piste pour la moins inhabituelle choisie par deux deux skieurs un peu fous.

Alors que la plupart des skieurs s'affrontent sur des pistes de descente classiques, Jérémie Heitz et Daron Rahlves, deux accros aux sensations fortes ont, eux, choisi de faire les choses un peu différemment en réalisant un slalom géant non pas sur une piste tout ce qu'il y a de plus normal mais sur la paroi d'un sommet des Alpes suisses, l'Hohberghorn (Canton du Valais). 

Les deux hommes ne sont pas des inconnus: le Suisse Jérémie Heitz est une star du Freeride mondial et l'Américain Daron Rahlves est un ancien champion du monde de Super G (en 2001). Deux mecs très à l'aise sur des skis donc et il le fallait pour réaliser cette descente de l'extrême qui a demandé plus de deux ans de préparations et des semaines à attendre la météo idéale. 

Après une ascension de plusieurs jours pour attendre le toit l'Hohberghorn et organiser le parcours de la descente (les deux hommes ont du placé les dix portes de leur slalom), il ne restait plus qu'à s'élancer sur une piste hors du commun, à la neige fraîche et vierge, recouvrant la paroi de glace composant le sommet. 

Une descente d'un peu plus de 400 mètres avalée en une vingtaine de secondes par chacun des deux hommes et à la clé, des images magnifiques d'un slalom géant pas comme les autres.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK