Armand Marchant fera son retour en Coupe du monde en novembre à Levi

Armand Marchant fera son retour en Coupe du monde en novembre à Levi
Armand Marchant fera son retour en Coupe du monde en novembre à Levi - © ROMUALD KONIECZNY - BELGA

Armand Marchant effectuera son retour en Coupe du monde de ski alpin le 24 novembre lors du slalom de Levi, en Finlande. C'est ce que le skieur a annoncé vendredi durant une rencontre avec la presse. "C'est une nouvelle carrière qui commence", a confié Marchant, 21 ans, qui s'était gravement blessé en janvier 2017.

Premier skieur belge à marquer des points en Coupe du monde, en terminant 18e du slalom de Val d'Isère le 11 décembre 2016, Marchant s'était gravement blessé à Adelboden en janvier 2017. Victime d'une fracture du plateau tibial, mais aussi d'une déchirure des ligaments croisés et du ménisque, il a dû subir pas moins de sept opérations. Le Thimistérien a repris le ski en décembre 2018 et a renoué avec la compétition cet été lors d'une tournée en Nouvelle-Zélande et en Australie dans des épreuves de l'Australian New Zealand Cup, une coupe continentale. Un retour réussi puisqu'il a gagné un super-G et terminé trois fois troisième en slalom "face à des athlètes de bon niveau". "Du coup je suis passé à la 55e place au classement mondial en slalom, la meilleure place de ma carrière", sourit Marchant. "Surtout, je repasse premier Belge et cela m'ouvre une place en Coupe du monde. Après un stage en indoor et un stage en Suisse, je participerai à la première manche de slalom de la saison, à Levi, en Finlande, le 24 novembre. Je disputerai aussi des épreuves de Coupe d'Europe toujours en Suède fin novembre. Après on verra, je dois prendre course par course."

Sa victoire en super-G à Coronet Peak lui ouvre aussi de nouvelles perspectives. "Jusqu'ici, je m'étais concentré sur les disciplines techniques (slalom et slalom géant). Je me suis entraîné au super-G cet été. Je me suis plongé dedans pour comprendre cette discipline. Chaque discipline est complémentaire. Le super-G est très utile pour la glisse et le placement. Je suis désormais 42e mondial. C'est un bel objectif pour cet hiver. Je m'alignerai donc en slalom, en super-G et en super combiné, où on dispute ces deux disciplines. En super combiné, il y a des résultats à aller chercher car beaucoup de skieurs ne le disputent pas et c'est très spécial comme discipline: dans certaines épreuves les spécialistes de la vitesse sont avantagés et dans d'autres ce sont ceux du slalom."

En rechaussant ses skis, Marchant avait deux objectifs: "d'abord retrouver mon niveau d'avant la blessure. Par après, marquer des points en Coupe du monde serait un bonus. Je n'ai jamais eu un tel classement mondial, donc je peux cocher cette case, 50% des objectifs sont remplis."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK