Dressel et Peaty améliorent déjà les records du monde du 100m quatre nages et du 100m brasse

Caeleb Dressel améliore déjà son record du monde du 100m quatre nages et de quelle manière !
Caeleb Dressel améliore déjà son record du monde du 100m quatre nages et de quelle manière ! - © Maddie Meyer - AFP

Caeleb Dressel a amélioré son récent record du monde du 100m quatre nages en petit bassin, dimanche, lors de la deuxième journée de la finale de l'International Swimming League (ISL), à Budapest. L'Américain, membre des Cali Condors, a signé un chrono de 49.28, abaissant de 60 centièmes la marque de 49.88 réalisée la semaine dernière lors des demi-finales de l'ISL.

Adam Peaty, le roi de la brasse, l'a imité. Il a aussi abaissé sa propre référence planétaire sur 100m brasse. Le Britannique a nagé en 55.41 et a retranché 8 centièmes à la marque qu'il avait établie dimanche dernier lors des demi-finales de l'ISL.

Les Cali Condors, emmenés par l'Américain Caeleb Dressel, ont remporté la deuxième édition de l'International Swimming League (ISL).

Le 16 novembre, Dressel était alors devenu le premier nageur à descendre sous les 50 secondes sur 100m quatre nages, s'emparant du record détenu depuis septembre 2018 par le Russe Vladimir Morozov (50.26). Il a encore amélioré ce record, le portant dimanche de 49.88 à 49.28.

Samedi, Dressel avait battu deux records du monde. Sur 100m papillon, il était devenu, en 47.78, le premier à descendre sous les 48 secondes en battant l'ancien temps de référence, détenu par le Sud-Africain Chad le Clos depuis 2016 (48.08). Le natif de Floride avait ensuite amélioré son propre record sur 50m nage libre, passant de 20.24 à 20.16.

Dimanche, Dressel a aussi amélioré pour la troisième fois en une semaine son record des Etats-Unis du 100m libre. Il a nagé en 45.08, dix centièmes de mieux que le chrono qu'il avait signé... samedi durant le 4x100m libre. Le 16 novembre, il avait porté le record américain à 45.20. Dressel se rapproche ainsi à 14 centièmes du record du monde du Français Amaury Leveaux (44.94).

Dressel, 24 ans, compte 19 titres mondiaux à son palmarès, 13 en grand bassin et 6 en petit. Il possède également le record du monde du 100m papillon en grand bassin.

Le 15 novembre, Peaty s'était emparé du record du 100m brasse qui appartenait depuis 2009 au Sud-Africain Cameron van der Burgh (55.61). Une semaine plus tard, Peaty a déjà mis à jour ce record, le portant de 55.49 à 55.41.

Peaty, 25 ans, domine la brasse depuis plusieurs années. Champion olympique 2016 du 100m brasse, il compte un total de huit titres mondiaux et douze titres européens en grand bassin, gagnés sur 50m et 100m brasse ainsi que sur les relais. Le Britannique détient aussi les records du monde du 50m (25.95) et du 100m brasse (56.88) en grand bassin.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK