Toma Nikiforov victime d'une nouvelle luxation de l'épaule

Toma Nikiforov victime d’une nouvelle luxation de l’épaule
2 images
Toma Nikiforov victime d’une nouvelle luxation de l’épaule - © DIRK WAEM - BELGA

Il devait revenir à la compétition début novembre à Perth, en Australie. Toma Nikiforov voyait le bout du tunnel. La fin de 4 mois de revalidation. Une période nécessaire pour soigner son épaule gauche luxée lors des Jeux européens à Minsk. Le judoka bruxellois était impatient de retrouver les tatamis, mais il a été contraint de déclarer forfait. La raison ? Une nouvelle luxation de l’épaule ! Ce n’est pas la même qu’en juin dernier. Cette fois, le champion d’Europe 2018 s’est déboîté l’épaule droite. Il s’est blessé lundi soir lors d’un entraînement à Wilrijk.

Damiano Martinuzzi était aux côtés de son protégé lors de l’incident : " Lors d’un randori avec un partenaire, Toma a senti son épaule se déboîter alors qu’il réalisait une projection. Nous n’avons pas pu lui remettre en place directement. Il a été emmené en ambulance à l’hôpital. Le premier diagnostic n’a pas révélé de fracture, mais Toma devra se soumettre à d’autres examens médicaux la semaine prochaine "

C’est un nouveau coup dur pour le judoka belge. Il a connu 3 blessures graves en un peu plus d’un an : une déchirure des ligaments du genou lors du Grand Prix de Budapest en août 2018, une luxation de l’épaule gauche lors des Jeux européens à Minsk en juin 2019 et une nouvelle luxation de l’épaule droite lundi dernier lors d’un entraînement à Anvers.

Toma Nikiforov risque d’être à nouveau écarté des tatamis pendant plusieurs mois. Si l’épaule meurtrie n’est pas stable, il devra à nouveau passer sur le billard pour subir une intervention chirurgicale afin de solidifier l’articulation. C’est cette opération que la judoka du Crossing Schaerbeek a dû subir pour consolider son épaule gauche luxée à Minsk.  Si l’opération se confirme, Toma Nikiforov sera donc encore indisponible pendant 4 mois.

Une tuile dans cette année préolympique où tous les judokas sont dans le sprint final pour décrocher leur qualification pour les JO de Tokyo.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK