Toma Nikiforov, les coulisses du combat

24 février 2019, Toma Nikiforov revient à la compétition. 6 mois jour pour jour après son opération. L’endroit du come-back ? Düsseldorf ! Un Grand Chelem qui réunit la crème du judo mondial.

C’est la fin d’une longue revalidation. Des mois de souffrance, d’innombrables séances de kiné pour revenir après une déchirure des ligaments croisés. Le genou est retapé et le champion d’Europe est encore plus déterminé.

Pendant 3 jours, nous avons suivi Toma dans son monde, dans son quotidien de sportif de haut niveau. Une immersion totale dans sa vie de judoka. Une vie rythmée par les régimes qui l’obligent à savourer chaque bouchée, chaque gorgée.

Du Crossing Schaerbeek aux tatamis de Düsseldorf, nous avons accompagné heure par heure le Bruxellois. Un document rare dans l’intimité du judoka. Auprès de sa famille, ses piliers et ses rituels. Mais aussi dans son approche de la compétition jusqu’à sa descente de poids (le 1er combat pour tout judoka !) et son passage à la pesée.

A 26 ans, Toma Nikiforov est de retour sur les tatamis. "De retour dans le jeu" comme son entraîneur, Damiano Martinuzzi aime le rappeler. "C’est un jeu où on se bat, mais c’est un jeu". Et pour Toma, ce jeu en vaut la chandelle. Même si parfois, le judo peut se montrer cruel au regard des efforts et des sacrifices imposés par ce sport de combat.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK