Toma Nikiforov : "A 100% pour tenter de réaliser le doublé"

Il y a un peu plus d’un an, Toma Nikiforov décrochait l’or européen à Tel Aviv, le 1er titre majeur de sa carrière dans un grand championnat. Le Belge de 26 ans va défendre son titre à Minsk. La capitale biélorusse accueille la 2ème édition des Jeux européens. C’est dans ce cadre que se déroulent également les championnats d’Europe de judo.

Un rendez-vous important pour Toma Nikiforov qui combat dans la catégorie des -100kg. Après sa grave blessure au genou, le champion d’Europe a repris la compétition en février, au Grand Chelem de Düsseldorf. Un retour marqué par une élimination précoce. Mais le judoka du Crossing Schaerbeek a rapidement retrouvé ses sensations sur les tatamis. Son bilan actuel en 2019 ? 5 tournois, 2 médailles (l’argent au Grand Prix de Marrakech et le bronze au Grand Prix d’Antalya).

" Quand j’ai fait ma finale au Grand Prix de Marrakech, un judoka estonien m’a dit : ‘c’est ta 2ème compétition et tu es déjà en finale ! Moi, ça fait un an et demi que j’essaie d’être sur un podium’. Il ne faut pas cracher dans la soupe. Je reviens d’une grave blessure. Je suis revenu très vite. J’ai récupéré mon niveau depuis quelques temps et je vais continuer à progresser. Je vais donc aborder cette compétition avec l’esprit libéré. Sans stress. Je ne vais pas me mettre la pression parce que je suis champion d’Europe en titre et que je dois défendre mon titre. J’y vais pour prendre du plaisir. M’amuser. Je veux combattre comme lors des tournois précédents ".

Ces tournois l’ont rassuré. Toma Nikiforov aborde l’Euro avec sérénité. Il a enchaîné les stages à l’étranger pour monter en puissance. Le Belge est parti s’entraîner notamment en Israël et en Croatie. Sa blessure au genou n’est plus qu’un mauvais souvenir.

" J’ai dû adapter un peu mon judo à cause de cette blessure " enchaîne Toma Nikiforov. " Je porte un tape pour combattre, mais depuis plusieurs semaines, je me sens de mieux en mieux. Dans mon judo, je me sens libre à 100%. Je ne suis plus tracassé par mon genou. Aux entraînements, je parviens à refaire des techniques que je ne pensais plus pouvoir faire. Je les fais même mieux qu’avant avec une jambe beaucoup plus solide grâce au bon travail du staff médical ".

A un peu plus d’un an des Jeux de Tokyo, Toma Nikiforov s’aligne aussi à Minsk avec l’ambition de faire le plein de points pour la qualif olympique. 3 ans après Rio, le Bruxellois retrouvera un parfum d’ambiance olympique lors de cet événement multisport. Il y a 4 ans, à Bakou, Nikiforov avait remporté le bronze lors de la 1ère édition des Jeux Européens. 4 ans plus tard, il vise un nouveau podium et rêve de réaliser le doublé dans cet Euro.

 " J’avoue que ça fait longtemps que je n’y pense plus que je suis champion d’Europe. C’était il y a un an. Si je reste bloqué là-dessus, ça ne sert à rien que j’aille à Minsk. Même si cet Euro est un peu une phase de préparation pour les championnats du monde, car les mondiaux représentent l’objectif suprême de cette année. Je vais à 100% à Minsk pour essayer de décrocher un 2ème titre. Un doublé, ce serait vraiment bien ! "

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK