Nikiforov perd et se blesse au Grand Prix de judo de Budapest

Toma Nikiforov
Toma Nikiforov - © FADEL SENNA - AFP

Toma Nikiforov, 4e mondial en catégorie des moins de 100 kilos, s'est incliné dimanche au Grand Prix de judo de Budapest, en Hongrie, dès son deuxième combat (3e tour). Couronné champion d'Europe en avril dernier, le Bruxellois d'origine bulgare a été battu par le Russe Merab Margiev (IJF 58), qui a réalisé un ippon après une minute et demi seulement.

Le judoka belge a fait une grimace de douleur quand il a été projeté au sol. Il s'est immédiatement tenu le genou droit, se tordant ensuite de douleur sur le tatami durant de longues secondes. Une personne du staff médical a accouru.

L'incident s'ajoute à un inquiétant historique en matière de pépins au genou. Récemment, lors d'une compétition interclubs en Allemagne, le judoka belge se plaignait d'avoir reçu au genou un coup d'un adversaire. C'est à cause de cet incident qu'il avait dû abandonner l'idée d'une participation au GP de Zagreb où il souhaitait reprendre la compétition après l'Euro, avait-il confié au Soir avant de se rendre à Budapest. Dans sa carrière, Nikiforov a d'ailleurs plusieurs fois été opéré des genoux.

Le judoka passera un examen médical lundi, pour déterminer entre autres s'il sera capable de se présenter au championnat du monde qui aura lieu en septembre, du 20 au 27 à Bakou en Azerbaïdjan, a-t-on appris dimanche.

Au GP de Budapest, en -78 kg chez les femmes, Sophie Berger (IJF 89) s'est inclinée dès son premier combat dimanche, face à la Russe Aleksandra Babintseva (IJF 41) qui a réussi un ippon dans la dernière minute de combat.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK