Matthias Casse vice-champion du monde de judo en -81kg

Il était déjà sur le toit de l’Europe, le voici maintenant vice-champion du monde. Matthias Casse (IJF4) a décroché la médaille d’argent aux mondiaux de judo à Tokyo en -81kg. Une magnifique performance pour l’Anversois de 22 ans seulement.

Pour s’offrir une place en finale, Matthias Casse, numéro 4 mondial a dû remporter 5 combats. Le champion d’Europe en titre a débuté son parcours du combattant par un succès contre le Chinois, Lasai Zha (IJF72). Ippon sur immobilisation après 3’41'' de combat.

Le Belge enchaîne ensuite par une victoire sur waza ari dans le golden score contre l’Italien, Antonio Esposito (IJF24)

En 1/8 de finale, l’Anversois met un peu moins de 3 minutes pour battre le Slovaque, Filip Stancel sur un superbe ippon seoi nage. Un mouvement qu’il maîtrise à la perfection et qui lui permet de se défaire dans la foulée de l’Allemand, Dominic Ressel (IJF5). Le Belge bat cet adversaire en ¼ de finale dans le golden score après plus de 7 minutes de combat.

La suite, c’est un duel face à Saeid Mollaei, numéro 1 mondial et champion du monde en titre. L’Iranien de 27 ans est un judoka redoutable, mais Matthias Casse parvient à s’imposer dans cette demi-finale. Victoire par ippon sur une clé de bras après 2’29’’ dans la prolongation.

Matthias Casse est en finale. Il est assuré de décrocher la 1ère mondiale de sa carrière. Le Belge rêve d’or, mais face à lui, sur le tatami, c’est Sagi Muki. L’Israélien, double champion d’Europe est numéro 2 mondial. Il a battu 5 fois le Belge en 6 confrontations.

Et la finale tourne à l’avantage de l’Israélien. Muki contre une première fois le Belge et marque un waza ari. Cette projection est rapidement suivie d’un ippon après 2’39’’ de combat. Sagi Muki devient champion du monde à 27 ans. Déception pour le Belge qui passe tout près du sacre mondial chez les seniors, 2 ans après son titre mondial junior en 2017.

Son année 2019 est exceptionnelle. Matthias Casse compte déjà 5 podiums cette année. Le champion d’Europe est désormais vice-champion du monde. A 22 ans, le Belge confirme qu’il est un immense talent et prend rendez-vous avec les Jeux Olympiques. Ces mondiaux à Tokyo étaient une véritable répétition générale des JO. Un bon présage peut être pour l’Anversois qui a donc décroché la médaille d’argent, au Nippon Budokan, la salle qui accueillera la compétition olympique dans un peu moins d’un an.

Dans la même catégorie, Sami Chouchi (IJF19) a connu moins de réussite, mais il n'a pas démérité. Le judoka bruxellois a remporté ses 3 premiers combats avant d'être éliminé en 1/8 de finale par le Géorgien, Luka Maisuradze (IJF29), futur médaillé de bronze.

Revivez les combats de Matthias Casse

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK