Martinuzzi rejoint Nikiforov à la Vlaamse Judo Federatie : "Priorité au sport à présent"

Toma Nikiforov retrouve son coach : Damiano Martinuzzi, licencié le 18 octobre dernier par la Fédération francophone belge de judo, a rejoint la Vlaamse Judo Federatie. C’était dans l’air. Il suit le chemin du judoka bruxellois qui est passé en Flandre fin décembre.

Contrat signé, modalités réglées : le duo est donc reconstitué. Damiano Martinuzzi s’occupera désormais exclusivement du Champion d’Europe, Toma Nikiforov. Il sera son coach personnel jusqu’aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Damiano Martinuzzi a officialisé son passage à la VJF lors du stage international de Mittersill, en Autriche (1095 judokas - 92 nations représentées). Un camp d’entraînement important où Toma Nikiforov a fait son retour sur les tatamis cinq mois après sa grave blessure au genou droit. Damiano Martinuzzi évoque ce nouveau départ en Flandre.

"J'ai été licencié le 18 octobre dernier, et après cela, Toma a décidé de quitter la fédération francophone de judo et de rejoindre la fédération néerlandophone, a précisé Damiano Martinuzzi au micro de la RTBF. Cette dernière a décidé de poursuivre le travail avec moi, car Toma a précisé qu'il avait besoin de ça dans sa réussite. Ma mission sera exclusivement d'encadrer Toma. On va essayer de s'intégrer à l'équipe sans prendre trop de place non plus. Tout seul, on n'arrive pas à grand-chose."

"Mon licenciement ? J'ai reçu mes indemnités, il s'agit d'une "rupture de confiance", a repris l'entraîneur belge. Pour moi, ce n'est pas une raison valable. Je suis très triste, mais j'ai reçu beaucoup de messages de soutien. Avec les anciens athlètes dont je m'occupais, on est toujours contents de se voir. Il faudrait que les gens arrêtent d'écouter les bruits. Quand on veut mettre quelqu'un dehors, on ne lui donne pas ses indemnités : s'il y avait quelque chose à me reprocher, je serais déjà bien loin. J'ai eu des "histoires" avec Charline Van Snick, et même de celles-là, je suis sorti grandi. J'ai continué à faire mon travail, à faire des résultats. J'ai été accusé de plein de choses, et j'espère que du côté néerlandophone, on va trouver la tranquillité et la sérénité nécessaires pour prester au haut niveau. La priorité à présent, c'est de se focaliser sur le sport."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK