Le TAS annule la suspension de Charline Van Snick

Judo: Le TAS annule la suspension de Charline Van Snick
Judo: Le TAS annule la suspension de Charline Van Snick - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La suspension pour dopage de Charline Van Snick a été annulée par le Tribual arbitral du sport, annonce l'avocat de la judoka belge.

"Le TAS a reconnu l'existence d'une infraction aux règles antidopage mais a partiellement admis l'appel de l'athlète, estimant que celle-ci avait probablement été victime d'un acte de malveillance. En conséquence, le TAS a maintenu l'annulation du résultat obtenu par Charline Van Snick lors des Championnats du monde de Judo de Rio de Janeiro 2013, mais a annulé la suspension de deux ans prononcée par la FIJ à l'encontre de l'athlète".

"Charline a été complètement blanchie par rapport aux faits reprochés", a expliqué Jean-Luc Flagothier. Dans une décision de 22 pages, le TAS a retenu plusieurs des motifs de la défense pour baser sa décision et notamment les éléments concernant une contamination de la sportive, selon l'avocat. Contrôlée positive le 26 août 2013 lors des Mondiaux de Rio, Charline Van Snick avait été suspendue par la Fédération internationale de judo pour deux ans à partir du 15 octobre 2013.

La judoka s'était également vu retirer la médaille de bronze décrochée à l'occasion de cette compétition; médaille qu'elle devrait désormais récupérer. "Charline a certes perdu sept à huit mois, mais ce sont là les aléas de la procédure. Il ne faut pas voir l'aspect négatif de ces mois perdus, mais bien l'aspect positif car Charline en sort renforcée et plus motivée que jamais", a commenté Jean-Luc Flagothier.

André Antoine: "Le judo francophone retrouve son étoile"

"André Antoine se réjouit de cette belle nouvelle qui permettra à Charline, sportive de haut niveau sous contrat à la Fédération Wallonie-Bruxelles, de retrouver la sérénité nécessaire pour entamer un programme de préparation et de compétition en vue de se qualifier et briller à Rio en 2016", selon un communiqué publié vendredi par le cabinet du ministre.

"Contrôlée positive lors des Championnats du Monde à Rio, Charline a toujours clamé son innocence. Déterminée dans ses convictions, Charline a obtenu gain de cause dans la procédure de recours entamée devant le TAS. La suspension de 2 ans a été levée ! Le Ministre des Sports a toujours soutenu l'intéressée et la présomption d'innocence, cette nouvelle le conforte ainsi dans le principe de confiance accordé à la championne. Toma, Quentin, Sami, Lola, Sophie, (etc.) retrouvent un chef de file dans la dynamique sportive de haut niveau mise en place par la Fédération francophone de Judo", conclut le communiqué.

Contrôlée positive le 26 août 2013 lors des Mondiaux de Rio, Charline Van Snick avait été suspendue par la Fédération internationale de judo pour deux ans à partir du 15 octobre 2013. La judoka s'était également vu retirer la médaille de bronze décrochée à l'occasion de cette compétition; médaille qu'elle devrait désormais récupérer.


M. Berger et Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK