Le Grand Prix de judo de Rabat annulé à cause du Coronavirus, la tuile pour Nikiforov

Le Grand Prix de judo de Rabat annulé à cause du Coronavirus, la tuile pour Nikiforov
Le Grand Prix de judo de Rabat annulé à cause du Coronavirus, la tuile pour Nikiforov - © DIRK WAEM - BELGA

Le Grand Prix de judo de Rabat, la capitale du Maroc, qui devait se tenir de vendredi à dimanche a été annulé à cause du coronavirus, a annoncé la fédération internationale de judo (IJF) mardi.

L'IJF a été mise au courant mardi après-midi de la décision du gouvernement marocain. "L'IJF cherche actuellement des solutions pour cette situation inattendue et toutes les possibles conséquences", a-t-elle expliqué. "Comme première mesure, l'IJF a rouvert les inscriptions pour le Grand Chelem d'Ekaterinburg (13-15 mars). Nous nous excusons pour cet inconvénient."

Pour certains judokas, dont Toma Nikiforov (-100 kg), l'annulation est loin d'être une bonne chose avec le classement olympique en point de mire. Nikiforov et Kenneth Van Gansbeke (-66 kg) devaient faire leur retour à Rabat après une longue revalidation mais devront le repousser. Le Bruxellois perd une chance de marquer des points d'autant qu'il devait être tête de série. Il reprendra au Grand Chelem d'Ekaterinbourg.

Un contretemps pour Riner

Teddy Riner (30 ans), légende du judo est dans une situation similaire. La Parisien, qui brigue un troisième sacre olympique historique à Tokyo, reste sur une défaite au tournoi de Paris début février. Avant de s'incliner face au Japonais Kokoro Kagueura à Bercy, le double champion olympique en titre des poids lourds n'avait plus perdu depuis le 13 septembre 2010.

Si son actuel 24e rang au classement olympique (qui court jusqu'au 30 mai) le qualifie virtuellement pour les Jeux de Tokyo, il ne lui permet pas d'y prétendre à un statut de tête de série et à un tableau potentiellement plus favorable, lui qui s'est octroyé vingt mois sans compétition entre novembre 2017 et l'été dernier.

Pour Riner comme pour les autres judokas engagés dans la course olympique, l'annulation du tournoi de Rabat est une occasion en moins de marquer des points - 700 maximum en l’occurrence.

Dirk Van Tichelt (-73 kg), médaille de bronze aux Jeux Olympiques de 2016, a subi une blessure à la clavicule il y a une semaine et demie et espérait gagner des points à Rabat. Jorre Verstraeten (-60 kg), Abdul Malik Umayev (-73 kg), Sami Chouchi (-81 kg), Anne Sophie Jura (-48 kg), Amber Ryheul (-52 kg), Gabriella Willems (-70 kg), Roxane Taeymans (-70 kg) et Sophie Berger (-78 kg) devaient également prendre part à la compétition. Mathias Casse, le vice-champion du monde et N.1 mondial (-81 kg), avait renoncé au déplacement au Maroc à le suite de problèmes au genou.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK