Bilan Judo: Casse, Van Snick et Verstraeten, le trio en bronze de l'Euro de Prague

3 podiums, 3 fois le bronze ! Jorre Verstraeten, Charline Van Snick et Matthias Casse sont les 3 médaillés belges de ces championnats d’Europe de judo à Prague. Un bon bilan pour la Belgique qui n’avait plus remporté 3 médailles dans un Euro depuis Bakou en 2015.

Dès le 1er jour, Jorre Verstraeten montre la voie à suivre. Le Louvaniste confirme en -60 kg. Projection suivie d’une immobilisation ! Le Belge bat le Bulgare Gerchev par ippon et remporte le bronze comme l’an dernier. Son 2ème podium consécutif au championnat d’Europe.

"Je suis très content avec cette médaille de bronze" explique le médaillé des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2014. "C’était une belle manière de finir l’année 2020. J’espère juste une médaille d’une autre couleur la prochaine fois".

Le même jour, Charline Van Snick ajoute une 6ème médaille européenne à son palmarès. La 6ème en 10 participations à l’Euro. 10 ans après son 1er podium à Vienne. Preuve de sa longévité au plus haut niveau. A 30 ans, la Belge a bataillé plus de 9 minutes contre l’Espagnole Perez Box pour décrocher la médaille de bronze. Une victoire arrachée au sol. Ippon sur immobilisation. Un retour gagnant pour la Liégeoise après 9 mois sans compétition.

6ème médaille à l'Euro, c'est une grande fierté!

"Je suis vraiment heureuse d'avoir pu combattre, de pouvoir participer à une compétition dans ce contexte sanitaire" raconte la double championne d'Europe. "Le protocole était assez lourd. L'ambiance de la compétition, c'était le calme plat. On entendait les mouches voler. C'était difficile pour moi car j'aime bien sentir l'atmosphère de la salle. C'est très galvanisant. Le dernier match de la journée, c’était mon meilleur ! J’ai eu des combats un peu moins bons avant et j’ai réussi à me remobiliser pour aller chercher cette médaille de bronze. Ma 6ème médaille en championnat d’Europe. C’est une grande fierté !".

En – 100kg, jour sans pour Toma Nikiforov. Le Bruxellois a chuté dès son entrée dans le tournoi. Battu dans le golden score par le Letton, Borodavko. Un adversaire qu’il avait pourtant déjà battu 6 fois dans sa carrière.

Je n'avais pas de jus, ça pardonne pas...

"Je n'étais vraiment pas frais. Je me sentais lourd et fatigué" raconte Toma Nikiforov. "Je n'avais pas de jus et dans un championnat d'Europe, si tu n'es pas en top forme, ça ne pardonne pas ! Tout le monde est préparé. Tout le monde à la dalle. C'est le dernier tournoi de l'année. J'ai raté l'occasion de performer ici".

Le combat qui restera dans les mémoires, c’est un duel 100% belge en -81kg. Matthias Casse et Sami Chouchi se sont affrontés pour la médaille de bronze. Un duel titanesque entre le champion d’Europe en titre et le vice-champion d’Europe 2018. Les 2 hommes se connaissent par cœur. Le match est tactique, physique aussi! Près de 10 minutes de combat acharné ! Une confrontation qui bascule dans le golden score. Petit fauchage de Matthias Casse. Le numéro 1 mondial s’impose au bout de l’effort.

C'était un combat usant. J'étais complètement épuisé

"C’est très difficile de trouver l’ouverture contre Sami parce qu’on se connait très bien " explique le numéro 1 mondial. "C’était un long combat. Un combat usant. J’étais complètement épuisé, je n’en pouvais plus mais j’ai pris un risque à la fin et ça a payé. C’était vraiment un combat très difficile".

2ème médaille européenne pour Matthias Casse. Sami Chouchi échoue au pied du podium, mais avec ces 2 grands talents, la Belgique possède 2 judokas du top mondial. Des compétiteurs qui ont marqué les esprits.

Mais comment vous faites dans un si petit pays pour avoir toujours autant de judokas de qualité?

"C'était a été une bataille intense de la part des 2 judokas" analyse Cédric Taymans, le directeur technique de la fédération francophone belge de judo. "Pour faire un bon combat, il faut être deux. Je pense qu’on a vraiment vécu un grand moment pour le judo belge. Malheureusement, il faut toujours un gagnant. Ici, c’est Matthias, mais je pense que Sami a confirmé. C’est bien pour l’avenir. On entendait dans le public des gens nous demander... 'Mais comment vous faites dans un si petit pays pour avoir toujours autant de qualités dans les judokas?' Et ça, c’est valorisant pour nous. On est un petit pays, mais avec de la qualité".

Malheureusement, aux Jeux Olympiques, il n’y en aura qu’un ! Problème de luxe pour le judo belge. La règle est claire. Aux JO, c’est un judoka par pays et par catégorie. Ce qui signifie qu’entre Matthias Casse et Sami Chouchi, il y aura un déçu. Sauf accident, Matthias Casse sera notre représentant en -81kg aux Jeux de Tokyo. L’Anversois de 23 ans est en tête du ranking olympique. C’est le numéro 1 mondial. Il est aussi vice-champion du monde et sans doute l’un des meilleurs judokas à l’heure actuelle.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK