Joachim Bottieau: "Je prends mes marques, mais avec la douleur"

Il a terminé son tournoi avec un impressionnant bandage sur le visage. Une véritable journée de guerrier pour Joachim Bottieau. Le Belge (42ème mondial) a échoué au pied du podium au Grand Chelem de Düsseldorf en -90kg. 5 combats pour une 5ème place. Le judoka de Grand Hornu s’est incliné dans la finale pour la médaille de bronze. Il a perdu au golden score contre le Néerlandais, Jesper Smink (28ème mondial). Une défaite au terme d’un duel acharné ! Joachim Bottieau savait à peine respirer et voir son adversaire à cause du bandage placé sur son visage. Après plus de 7 minutes de combat, le Hennuyer a fini par renoncer en raison d’une forte douleur à la cuisse.

"J’ai ressenti comme un claquage. J’ai abandonné directement parce que je n’aurais pas pu terminer mon combat avec une telle douleur à la cuisse. J’espère que ce n’est pas trop grave. Je n’ai pas encore de verdict médical, mais ce n’était pas possible de continuer le combat malheureusement. C’était pourtant très serré. Ça pouvait pencher pour moi comme pour lui. Je crois que c’était possible de la battre, mais avec ce bandage, j’avais ma vision obstruée, mon nez aussi. Ça devenait de plus en plus compliqué, mais c’est comme ça. Il y aura sans doute une revanche pour la suite."

Même s’il a quitté Düsseldorf avec une blessure à la cuisse, Joachim Bottieau retient le positif. Il prend ses marques dans sa catégorie très relevée. Plus de 60 judokas étaient engagés dans ce tournoi du Grand Chelem.

"Je sens encore une différence avec les gars du top 8 mondial. Notamment le Serbe, Kukolj. Mais en fonction du tirage, je sens que je peux aller au bout. Je prends mes marques mais avec la douleur. C’est un peu décevant, mais ça reste une bonne journée. Il y a beaucoup de positif. Maintenant, je sens qu’en -90kg, il y a une grosse différence au niveau physique. J’encaisse beaucoup plus que lorsque je combattais en -81kg. Les combats sont durs et laissent des traces. En repêchage, je bats le Cubain, Silva Morales qui est vice-champion du monde en titre. Ça me laisse présager de bonnes choses pour la suite, mais maintenant il va me falloir du repos. C’est obligatoire."

Autre élément intéressant: les points marqués dans la course à la qualification olympique! A 29 ans, Joachim Bottieau va tenter de se qualifier pour les JO pour la 3ème fois de sa carrière. Hier à Düsseldorf, Le Belge a loupé la médaille de peu, mais il a réalisé un beau parcours. Un tournoi qui va lui permettre de progresser dans le ranking en vue des Jeux de Tokyo.

"Je pense que j’ai mes chances de me qualifier pour les Jeux, mais il ne faut pas faire l’erreur de courir partout, de vouloir en faire trop tôt, trop vite. On a encore du temps. Je vais d’abord me retaper et puis, frapper fort au prochain Grand Prix ou prochain Grand Chelem."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK