Euro de judo : Toma Nikiforov (-100kg) champion d'Europe au terme d'un parcours monumental

Avec une 9ème participation à son compteur, Toma Nikiforov (IJF20) est l’un des judokas les plus expérimentés de la délégation belge dans ces championnats d’Europe. Après son excellent début de saison, le Bruxellois arrive en confiance à Lisbonne. Vainqueur de son 1er Grand Chelem à Tachkent et médaillé de bronze à Tbilissi, Nikiforov s’est relancé dans la qualification olympique pour Tokyo.

Il est serein au moment de monter sur le tatami face à Elmar Gasimov (IJF11). Ce judoka azéri, ce n’est pourtant pas n’importe qui… Vice-champion olympique à Rio, Gasimov est un adversaire coriace. Toma l’a déjà battu deux fois. Jamais deux sans trois. L’ancien champion d’Europe marque un waza ari après un peu plus d’une minute de combat. Superbe projection qui permet à Nikiforov de prendre l’avantage. En fin de combat, le Belge prend 2 pénalités, mais il résiste aux attaques de Gasimov. Victoire et qualification du Schaerbeekois pour les huitièmes de finale.

Dans ce 2ème duel, il est opposé au Biélorusse, Mikita Sviryd (IJF25). Un judoka de 24 ans qu’il affronte pour la toute première fois. Le Bruxellois gère parfaitement le début du combat. Petit round d’observation entre les 2 hommes avant l’attaque décisive de Toma Nikiforov. Il contre son adversaire sur un Ura Nage, l’un de ses mouvements préférés. Le Belge s’impose et retrouve en quarts de finale, Cyrille Maret (IJF33).

Le Français, médaillé de bronze aux JO de Rio est de retour à la compétition 6 mois après un grave accident de scooter. Un accident dans lequel il s’est fait une luxation de la hanche. Ce quart de finale est la 7ème confrontation entre le Belge et le Français. Toma a remporté les 3 derniers combats et il ne lui faut que 20 secondes pour envoyer son adversaire au sol. Nikiforov marque rapidement un waza ari. Un avantage qu’il conserve jusqu’au bout des 4 minutes du duel.

3ème victoire consécutive sur waza ari pour le Bruxellois qui s’offre une place dans le dernier carré des -100kg. En demi-finale, il combat contre Ilia Sulamanidze (IJF32). Ce jeune Géorgien de 19 ans, deux fois champion d’Europe junior a remporté cette année ses 2 premières médailles en Grand Chelem. Nikiforov s'est d'ailleurs incliné contre lui le mois dernier en demi-finale du Grand Chelem de Tbilissi. Le combat est très spectaculaire. Le judoka belge réussit à marquer son adversaire. Il mène waza-ari, mais le Géorgien n’a pas dit son dernier mot et surprend notre compatriote. Sulamanidze marque à son tour un waza ari et recolle au score… mais à quelques secondes de la fin du combat, Toma Nikiforov place une attaque décisive. Superbe ippon du Belge qui décroche son billet pour la finale.

Dans son dernier combat, face à un autre Géorgien, Varlam Liparteliani (IJF1), Nikiforov s'est imposé grâce à un ippon après un peu plus de deux minutes. Somptueuse journée et deuxième titre européen pour le Belge !

De son côté, Sophie Berger (IJF41) ne gardera pas un bon souvenir de ces championnats d’Europe à Lisbonne. La Liégeoise de 24 ans ne sera restée que 32 secondes sur le tatami. Elle s’est inclinée par ippon contre la Portugaise, Patricia Sampaio (IJF14). Une élimination rapide face à une adversaire qui ne lui a pas fait de cadeau.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK