Déception pour Nikiforov, battu au 1er tour pour son retour après 6 mois d'absence

Déception pour Nikiforov, battu au 1er tour pour son retour après 6 mois d'absence
Déception pour Nikiforov, battu au 1er tour pour son retour après 6 mois d'absence - © ERIC LALMAND - BELGA

Après son absence de six mois en raison d'une opération au genou, Toma Nikiforov (-100 kilos) a effectué son retour à la compétition, dimanche, au Grand Chelem de judo à Düsseldorf. Le champion d'Europe (IJF 12) a cependant été éliminé dès son premier combat par le Suisse Otto Imala (IJF 70).

Après quatre minutes de prolongation, Nikiforov pensait avoir décroché la victoire lorsqu'il avait parfaitement contré l'attaque de son adversaire. Mais le ippon a été attribué au Suisse. Le jury a revu attentivement les images avant de confirmer le ippon pour Imala.

L'entraîneur de Nikiforov Damiano Martinuzzi a été vérifier les images et a reconnu que la décision était correcte. "La première attaque vient du Suisse, Toma la contre parfaitement, mais Imala a pu attacher sa jambe à celle de Toma, et selon le nouveau règlement, c'est correct de récompenser le premier attaquant", a expliqué le coach en conférence de presse.

"Evidemment, c'est difficile pour Toma, mais nous devons rester réalistes. Etant donné que le Suisse avait une tête de plus, c'était un duel extrêmement difficile pour lui", a expliqué Martinuzzi. "Mais nous ne devons pas être trop amers. C'est logique que Toma manque encore de rythme, raison pour laquelle après deux minutes, il avait déjà perdu son souffle. Mais tu ne peux résoudre ce problème qu'en disputant le plus de compétitions possibles. A l'entraînement, Toma est en ordre, mais un corps doit s'habituer au stress. Nous devons entraîner Toma vers le bon poids, et cela ne peut se faire qu'en participant à des tournois. A cet égard, c'était une bonne décision de reprendre directement au plus haut niveau. C'est le chemin le plus rapide pour retrouver le top. En outre, il est très important que le genou de Toma semble être à nouveau en ordre. Le reste n'est qu'une question de temps et de compétition."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK