Chez les Nikiforov, on règle tous les petits problèmes sur le ... tatami

Toma Nikiforov et sa compagne Nica
Toma Nikiforov et sa compagne Nica - © RTBF.be

En marge de l'Euro de judo, on vous propose de rentrer dans l'intimité d'un de nos meilleurs judokas. En visite chez Toma Nikiforov où la vie entière tourne autour du judo. Et ce n'est pas sa "judokate de compagne", Nica, qui vous dira le contraire. Visite non loin de la gare de Schaerbeek.

Chez les Nikiforov, c'est au 4ième étage (à pieds forcément!) et pile en face du dojo historique du Crossing Schaerbeek. C'est l'idéal.

On peut même s'y rendre en pantoufles. "Parfois même pieds nus, quand j'oublie mes pantoufles, renchérit le judoka. On traverse la rue et on est au club. On a les clés. Le week-end, parfois, on n'est pas censé s'entraîner, mais je demande à Nica: t'as pas envie de faire une petit entraînement avec moi? On se fait un petit combat... pour régler les petits problèmes qu'on n'a pas pu régler pendant la semaine (rire)". Et sa compagne Nica rajoute: "Quand, par exemple, on s'énerve un petit peu, je le pousse et lui me fait une prise, et me jette sur le lit... Mais vraiment pour jouer, hein!"

Et oui dans un couple de judokas, le judo est partout. 

Dans le frigo aussi: légumes et poulets en quantités astronomiques. Enfin judo encore, dans quasi toute la garde-robe. "On a une garde-robe rien que pour les judogis. On a des tiroirs rien qu'avec des trainings de l'équipe nationale, ou rien qu'avec des vêtements de sport. Oui, le judo, c'est 90 pourcents de notre vie."

En revanche, au mur, à côté du poster géant d'un tigre, aucune coupe, aucune médaille. Question, peut-être, de superstition. "Nica est très, très fière de moi, explique Toma Nikiforov. Je n'ai pas besoin d'afficher mes médailles et mes trophées pour ça. C'est pour ça que quand je rentre d'une compétition avec une médaille ou une coupe, je la donne à mon entraîneur Alain. Ou à mon frère, pour lui porter chance, comme je l'ai fait avec ma dernière médaille. Donc voilà, je les affiche pas trop dans l'appartement."

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir