Vive émotion pour Jill Boon : "Notre rêve s'écroule, on a le cœur brisé"

Les Red Panthers n'iront donc pas aux Jeux Olympiques de Tokyo. L'équipe nationale belge féminine de hockey sur gazon, 12e nation mondiale, s'est inclinée aux shoot-outs face à la Chine (FIH 10) dans le second match de barrage pour la qualification olympique samedi à Changzhou, en Chine.

"C’est difficile pour tout le monde. Ce vol retour en avion était le pire de toute ma carrière je pense. On a été ensemble, ça a aidé à surmonter ce moment. Contrairement à un sport individuel, on a pu partager nos peines en équipe. On a senti le soutien de tout le hockey belge. Nos proches sont là, on joue pour eux aussi, ils nous soutiennent tout le temps. Ils sont présents dans les bons moments… et dans les moins bons. On est très déçue. On ne s’attendait pas du tout à ce scénario. Il nous faudra quelques jours pour digérer. On reviendra très vite à nos habitudes car on aura d’autres échéances et d’autres challenges", a expliqué Jill Boon, non sans une certaine émotion, à notre micro.

L’expérimentée joueuse de 32 ans compte-t-elle poursuivre avec l’équipe nationale ? "Je ne sais pas encore, mais l’heure n’est pas aux choix personnels. Tant que j’aime bien jouer, que je trouve ma place et que ça fait sens… on verra. Pour l’heure, c’est un peu compliqué de prendre une décision comme celle-là 24 heures après une énorme déception. On a toutes le cœur brisé, c’est notre rêve qui s’écroule. Mais il y a un bel avenir pour le hockey belge féminin, j’en suis persuadée", a ponctué Jill Boon.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK