Van Doren, élu meilleur joueur du monde : "Je ne pensais pas gagner ce prix"

Van Doren, élu meilleur joueur du monde : "Je ne pensais pas gagner ce prix"
Van Doren, élu meilleur joueur du monde : "Je ne pensais pas gagner ce prix" - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Arthur Van Doren a été désigné meilleur joueur de hockey de la planète pour la deuxième année de rang. A 24 ans, l'élégant défenseur de Bloemendaal est au sommet du hockey mondial. Il estime pourtant qu'il peut encore beaucoup progresser.

"Je suis très honoré. Mais je suis aussi un peu surpris", avoue humblement le Red Lion. "Je ne pensais pas gagner ce prix. Je pense que Simon (Gougnard) méritait de le remporter. C'était mon favori (il a terminé 2e du référendum, ndlr)." 

En 2018, le hockey belge a marqué les esprits avec son premier titre mondial. La Belgique a d'ailleurs raflé les quatre titres masculins
décernés par la fédération internationale. "On a vécu une année exceptionnelle avec l'équipe nationale. Cela se voit dans les récompenses individuelles . Je suis très fier pour Vincent (Vanasch) et Arthur (De Sloover). On a attendu quelques tournois avant de gagner un titre. Remporter les championnats du monde, nous a fait très plaisir. Ce titre me fait plus plaisir qu'un prix individuel. C'est en grande partie grâce à l'équipe que j'ai obtenu ce trophée. C'est grâce aux joueurs qui m'entourent que je peux faire le jeu que j'aime". 

L'Anversois, qui a débuté en équipe nationale à 17 ans, est sur le toit de la planète hockey. "Je vais être très sévère avec moi même, il y a encore plusieurs choses que j'aimerais améliorer. J'ai encore beaucoup de boulot". Est-il parti pour un long règne ? "On verra. Cette année, c'est moi. Peut-être que l'année prochaine, ce sera un autre Belge. Si on continue à ce niveau, je crois que tous les Belges ont une chance de remporter ce titre. J'ai rarement vu une équipe belge avec tous les joueurs au top. Et c'était le cas au Mondial".

Vanasch : "Toujours plus compliqué la 2e année, il faut confirmer"

Vincent Vanasch a, lui aussi, reconduit son titre de meilleur gardien du monde. "J'espérais conserver ce titre. Mais on le sait, c'est toujours plus compliqué la 2e année, il faut confirmer", a déclaré Vanasch. "Je suis super fier. Mais je suis encore plus fier de faire partie de ces Red Lions. Cela représente des heures et des heures de travail. On est champion du monde. J'en ai encore des frissons. C'est indescriptible. C'était un rêve de ramener une médaille d'or à la Belgique. Maintenant, c'est fait. Et ce n'est que le début. Ce qu'on a fait cette année, c'est juste incroyable. Je me souviendrai toute ma vie de ce moment où il a mis le shoot-out au-dessus. J'ai encore beaucoup de choses à améliorer. Je ne vais pas m'arrêter là. J'ai pris cinq goals à la Coupe du monde, mais je ne suis pas content de moi."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK