Une séduisante équipe belge en finale de l'Euro de hockey en salle

La Belgique s'est hissée en finale de son championnat d'Europe de hockey en salle masculin, samedi à la Lotto Arena d'Anvers. Dans la première demi-finale de la soirée, les Indoor Red Lions, 16e mondiaux, se sont en effet montrés nettement supérieurs à la Pologne en dominant la 5e nation mondiale par 7 buts à 3 (mi-temps: 3-0). Les Belges joueront dimanche à 14h30 pour le titre continental face à l'Autriche, vice-championne du monde et d'Europe, tombeuse de l'Allemagne dans la deuxième demie. Les Autrichiens ont réussi à partager, 2-2, avec la première nation mondiale au terme du temps réglementaire, puis ont vaincu les triples lauréats des trois dernières éditions 4-3 au toujours spectaculaire exercice des shoot-outs.

Le match débuta en fanfare pour les hommes d'Alexandre De Chaffoy. Gaëtan Dykmans (à la 2e), à la reprise d'un centre, et Maxime Plennevaux (4e), d'un tir imparable, montrèrent tour à tour en deux minutes de temps la voie à suivre pour donner un avantage de deux buts aux Belges après seulement 4 minutes de jeu.

Les quelques réactions polonaises étaient stériles. Par la force de la défense belge d'abord, mais aussi grâce à Jeremy Gucassoff, qui s'interposa à plusieurs reprises. Le gardien belge neutralisa même un penalty stroke accordé suite à un sauvetage fautif sur pc.

Avant la pause, une belle action de Plennevaux conclue par Tanguy Zimmer (17e), valut aux Belges de tripler leur avance.

Après le repos, une poussée fautive dans le cercle sur Plennevaux permit à Zimmer (21e) d'inscrire son deuxième but de la soirée sur stroke, Pilou Maraite (28e) rassurant ensuite définitivement les siens.

Les Polonais jouant sans gardien, Plennevaux (32e) et Nicolas Vandiest (37e) profitèrent de l'aubaine pour inscrire les deux derniers buts belges.

Si la Pologne a sauvé l'honneur par Krystian Makowski (36e), puis réduit l'écart grâce à Arthur Mikula (40e) et encore Makowski (40e, pen), la qualification belge pour la finale n'était à ce moment plus en danger.

Grâce à ce succès, la Belgique est assurée d'obtenir au minimum la médaille d'argent du tournoi. Un privilège qui ne lui était revenu qu'une seule fois dans l'histoire de la compétition.

C'était en 1976, date de la dernière participation des Belges dans la plus haute division continentale de la discipline.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK