Les Red Panthers dominent la Russie et prennent la tête de leur groupe

Après leur exploit face aux Néerlandaises (1-1), contrat rempli pour les Red Panthers face à la Russie. Les Belges se sont imposées 4-1 pour leur deuxième match de l’Euro d’Anvers. Elles ont réalisé un premier quart-temps parfait avec trois buts (par Louise Versavel, Anne-Sophie Weyns et Stéphanie Vanden Borre). Dans le deuxième quart, la Russie est parvenue à réduire l’écart. Aucun but n’était inscrit dans le troisième alors que Louise Versavel fixait le score dans le dernier. Grâce à cette victoire, nos compatriotes prennent la tête de leur groupe à la différence de buts, elles peuvent encore rêver à une qualification, mais pour cela il faudra battre les Espagnoles qui possèdent le même nombre de points que nous, soit quatre.

Le résumé de la rencontre

Le match débute très bien pour nos Red Panthers qui n’ont pas le droit à l’erreur face à l’adversaire le plus abordable sur le papier, la Russie. Après quelques minutes de rodage, nettement dominées par les Belges, Louise Versavel débloque le compteur. En fin de premier quart, Anne-Sophie Weyns conclut une très jolie action pour faire 2-0. Dans la foulée, Stephanie Vanden Borre convertit un penalty corner, 3-0. Début de match parfait pour la Belgique.

Dans le deuxième quart, les Belges dominent toujours mais elles reçoivent un avertissement avec la réduction du score des Russes, 3-1. C'est aussi le score à la pause.

La deuxième mi-temps débute en mode mineur, sur un rythme plutôt tranquille. Mais à trois minutes de la fin du troisième quart, les Belges se procurent deux occasions franches coup sur coup. Dans le même temps, les Panthers défendent bien, elles ne sont pas trop inquiétées, mais restent forcément attentives. Mais si nos compatriotes veulent mettre toutes les chances de leur côté pour la suite, elles doivent à tout prix tenter d’augmenter l’écart au marquoir. Elles doivent à nouveau serrer le jeu.

Elles l’ont évidemment compris, et le dernier quart commence très bien ! Louise Versavel conclut le bon travail de Jill Boon pour le 4-1. On assiste de nouveau à un quart-temps plus animé côté belge. Une toute dernière action a bien failli se convertir en but pour les Belges. Mais le score est resté inchangé. La Belgique a donc encore son destin entre les mains pour tenter d’atteindre les demi-finales.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK