Maturité, mentalité, maitrise : la recette gagnante des Red Lions

Maturité, mentalité, maitrise : la recette gagnante des Red Lions
Maturité, mentalité, maitrise : la recette gagnante des Red Lions - © DIRK WAEM - BELGA

L'équipe nationale belge de hockey a remporté le championnat d'Europe de hockey pour la première fois de son histoire, samedi soir à la Wilrijkse Plein. La Belgique de Shane McLeod a largement battu l'Espagne sur le score de 5-0. Cette victoire est également synonyme de qualification directe pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo.

John-John Dohmen (10e), Florent van Aubel (17e), Tom Boon (18e pc), Emmanuel Stockbroekx (27e) et Alexander Hendrickx (39e pc) ont marqué les buts belges. Après deux finales perdues, à Boom en 2013 et à Amstelveen en 2017, la Belgique décroche son premier sacre continental. Fin 2018, les Red Lions avaient remporté le titre mondial en Inde en battant les Pays-Bas en finale au terme d'une séance de shoot-out.

"C’est la meilleure équipe qui s’est imposée cette semaine. Les Red Lions, déjà champions du monde, ont montré qu’ils connaissaient et qu’ils maitrisaient bien leur sujet, avec aussi des moments moins bons. L’aspect mental a été prépondérant aussi. Ils sont champions du monde, ce n’est pas pour rien. Les joueurs ont acquis de la maturité. Je pense que l’entraineur McLeod y est pour beaucoup dans cette approche. On ne ressent pas de stress dans cette équipe, même quand ça va moins bien. On n’a pas paniqué, comme contre l’Angleterre ou l’Allemagne par exemple", a expliqué notre consultant Thomas Van Den Balck à notre micro.

Et l’ancien international belge d’analyser : "Je suis ravi de ce résultat, je n’ai pas de mot. Le vivre en Belgique, avec l’hymne national, ça donne la chair de poule. C’est magnifique ! On a construit cette équipe à plusieurs, en faisant des sacrifices. 2008 a lancé la machine, voilà les résultats."

"Aux Jeux de Tokyo en 2020, le gros problème serait d’être trop sûr de soi, d’avoir une arrogance mal placée. Elle n’était pas présente durant cette semaine. L’entraineur est là pour garder les joueurs sur terre. Les Belges seront attendus pour toutes les grosses nations et celles-ci vont devoir trouver des vrais plans tactiques pour pouvoir battre cette machine", a ensuite conclu Van Den Balck.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK