Les Red Lions ne laissent aucune chance aux Anglais et se hissent en finale du Mondial

Les Red Lions ont brillamment pris la mesure (6-0) de l’Angleterre (FIH 7) ce samedi midi en demi-finale de la Coupe du Monde de hockey sur gazon à Bhubaneswar, en Inde. Impeccables tout au long du match, aussi bien offensivement que défensivement, les Belges ont fait très forte impression et n’ont laissé aucune chance aux Britanniques.

Les Lions, 3èmes mondiaux, atteignent pour la première fois de leur histoire la finale d’un Mondial. Ils affronteront les Pays-Bas (FIH 4), vainqueurs (2-2, 4-3 aux shootout) de l'Australie (FIH 1).

Le résumé de la rencontre

Les Belges entament parfaitement cette rencontre. Solides, concentrés et agressifs, les Red Lions assument immédiatement leur statut. Bien organisés, les Anglais peinent à conserver la balle.

Et à la 8ème minute, les hommes de Shane Mcleod font la différence. Sur une belle ouverture de Victor Wegnez,  Florent Van Aubel s’infiltre dans le cercle côté gauche et centre devant le but. Plus vif que son adversaire direct, Tom Boon coupe au premier poteau et ouvre le score d’un excellent tip-in.

Les Red Lions dominent ce premier quart temps et sont tout proche de faire le break juste avant la première pause. D’un tir puissant plein axe, Loïck Luypaert trouve le stick de Boon dans le cercle. L’attaquant du Racing dévie une nouvelle fois mais son essai finit sur la barre transversale de George Pinner (15’).

Ce n’est que partie remise puisque quatre minutes après le début du deuxième quart temps, les Belges obtiennent le premier pc du match. En réussite depuis le début du tournoi, Alexander Hendrickx prend sa chance mais son sleep est stoppé par Pinner. Le rebond revient dans le stick de Simon Gougnard qui double la mise (19’).

Les Belges dictent le tempo de cette partie et se montrent intraitables sur chaque incursion anglaise.

A trois minutes de la mi-temps, les hockeyeurs ‘noir, jaune, rouge’ accélèrent à nouveau. Gauthier Boccard intercepte sur son flanc droit et trouve Van Aubel dans le cercle. Le stick d’or 2018 contrôle et isole Sébastien Dockier devant le but. Malheureusement, l’attaquant du club néerlandais de Den Bosch ne parvient pas à maîtriser la balle et manque le 3-0 (27’).

Au retour des vestiaires, les Anglais mettent plus d’intensité et s’offrent un premier pc. Sur sa ligne, Arthur Van Doren stoppe tranquillement la tentative britannique.

Les Lions subissent un peu plus mais ne s’inquiètent absolument pas. Même en infériorité numérique suite à l’exclusion temporaire de Van Aubel (37’), les protégés de McLeod ne se désunissent pas et poursuivent sur leur lancée.

Sur un long flick de Luypaert, Cédric Charlier profite d’une petite erreur d’appréciation adverse pour s’infiltrer dans le cercle et envoyer un superbe envoi croisé qui ne laisse aucune chance à Pinner (57’). Les Lions sont sur une voie royale vers la finale !

Et le festival offensif belge n’est pas fini. Après un bel arrêt de Vincent Vanasch sur pc, Antoine Kina part rapidement en contre. Le milieu des Red Lions trouve Boon dans le cercle qui remet en retrait pour Boccard. Le joueur du Watducks tire en un temps mais manque le cadre.

Ce n’est pas le cas de Hendrickx qui, coup sur coup, convertit les 2ème et 3ème pc belges de la rencontre (45’ et 50’). Quelle efficacité !

La Belgique déroule et Dockier y va également de son but avec un magnifique tir dans le plafond (53’).

Les Red Lions ont réussi une prestation fantastique et ont fait preuve d’une efficacité phénoménale, aussi bien sur le plan défensif qu’au niveau offensif. Espérons qu'ils soient capables de rééditer cette superbe performance en finale ce dimanche !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK