Les Red Lions compensent leur émission de CO2 vers Rio en plantant 33.000 arbres

JO : Les Red Lions compensent leur émission de CO2 vers Rio en plantant 33.000 arbres
JO : Les Red Lions compensent leur émission de CO2 vers Rio en plantant 33.000 arbres - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

L’Association Royale Belge de Hockey et les Belgian Red Lions ont décidé de compenser les émissions de gaz à effet de serre occasionnés par leur voyage aux Jeux Olympiques de Rio en plantant 33.000 arbres à Madagascar.

Un proverbe amérindien dit : "Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants". Soucieuse de l’empreinte écologique laissée par notre sport, l’Association Royale Belge de Hockey a décidé de compenser les émissions de gaz CO2 occasionnés par son voyage à Rio de Janeiro à l’occasion de la participation des Belgian Red Lions aux Jeux Olympiques de Rio.

Au travers d’un partenariat avec l’ONG Graine de vie, active notamment dans le reboisement de Madagascar, l’ARBH a fait calculer par l’organisation CO2 Strategy, que le voyage à Rio de Janeiro de sa délégation de 35 personnes (joueurs, staff technique et officiels de la fédération) générerait 4584 kg de dioxyde de carbone par personne pour le voyage en avion, les déplacements sur place et les nuits d’hôtel.

En comptant que la plantation d’un arbre à Madagascar peut compenser 5 kg de CO2, il faut y planter environ 917 arbres par personne pour compenser le voyage à Rio du hockey belge. A 0,15 euro l’arbre planté à Madagascar par Graine de Vie, l’ARBH a décidé de payer 5000 euro à cette ONG.

Marc Coudron, président de l’ARBH : "Nous savons que l’impact écologique de notre sport n’est pas à négliger. Nous souhaitons donc poser un acte symbolique fort qui, je l’espère, en initiera d’autres dans le monde du hockey en Belgique et ailleurs. En plus, ce sera en quelque sorte une première victoire pour nos Red Lions à Rio…".

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir