La World League de hockey féminin débarque à Bruxelles

Les Red Panthers
Les Red Panthers - © DIRK WAEM - BELGA

L'une des deux demi-finales de la World League de hockey féminin, un tournoi rassemblant les meilleures équipes mondiales et qualificatif pour la prochaine Coupe du monde, débutera mercredi dans les installations de La Rasante, à Bruxelles, et ce jusqu'au 2 juillet. Le hockey belge sera ainsi une nouvelle fois à l'honneur, se plaçant régulièrement depuis quelques années sur l'échiquier des grandes manifestations sportives.

Depuis 2012, l'Association Royale Belge de Hockey (ARBH) a en effet pris la bonne habitude d'organiser chaque année un grand événement sportif en Belgique, permettant aux amateurs de plus en plus nombreux de la petite balle blanche de venir supporter les équipes nationales de toutes catégories. En 2012, ce fut le tournoi qualificatif féminin pour les Jeux de Londres qui ouvrit la voie à Kontich. Suivirent ensuite l'Euro de Boom (m/d) l'année suivante, l'Euro juniors (m/d) en 2014 à Waterloo et la demi-finale de World League (m/d) à Brasschaat en 2015, un tournoi qui permit aux Red Lions de se qualifier pour les JO de Rio. Seule l'année de ces JO historiques pour le hockey belge est restée vierge d'organisation, tandis que le programme des années suivantes s'est rempli au fur et à mesure.

"Outre cette demi-finale de World League, cette fois uniquement réservée aux dames, notons encore dans un avenir immédiat, l'Euro en salle messieurs à la Lotto Arena d'Anvers en 2018, l'Euro sur gazon messieurs et dames aussi à Anvers en 2019, ainsi que la nouvelle Pro League au sein de laquelle les Red Lions joueront chaque saison 8 matchs à domicile contre un autre pays du top mondial, entre 2019 et 2021", a indiqué Denis Van Damme, le responsable marketing de l'ARBH.

Une volonté d'organisation dictée par le président Marc Coudron, qui par ce biais a voulu présenter son sport à un public plus large et placer la Belgique parmi les grandes nations de hockey, tout en prouvant le savoir-faire de ses collaborateurs et des clubs associés.

Ainsi, dès mercredi, le stade érigé le long des terrains de La Rasante au stade Fallon, pouvant accueillir 3.000 spectateurs, sera le théâtre de ce qui se fait de mieux en hockey féminin. La Belgique des Red Panthers, classée 14e dans la hiérarchie mondiale, était qualifiée d'office en tant que nation organisatrice du tournoi. Elle a été rejointe par les championnes du monde et N.1 mondiales néerlandaises, par l'Australie (FIH-4), la Nouvelle-Zélande (FIH-5), la Chine (FIH-8) et la Corée du Sud (FIH-9). Quatre autre nations ses sont qualifiées grâce à leurs bons résultats lors du 2e tour de la World League: l'Espagne (FIH-10), l'Italie (FIH-16), l'Écosse (FIH-17) et la Malaisie (FIH-22).

Ces 10 équipes ont été divisées en deux groupes et les quatre premières équipes au classement au terme des matches de poules accèderont aux quarts de finale croisés, qui se joueront tous le jeudi 29 juin. Les demi-finales et matchs de classement auront lieu le samedi 1 juillet et les finales le dimanche 2 juillet. Outre l'ordre du classement mondial, l'enjeu du tournoi résidera surtout dans une qualification pour la prochaine Coupe du monde de 2018. Un top 8 pourrait se révéler suffisant pour décrocher le sésame.

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir