JO 2020 Hockey :Vincent Vanasch: " Logique, mais c'est une mauvaise nouvelle pour nous… "

Vincent Vanasch, champion d'Europe
Vincent Vanasch, champion d'Europe - © DIRK WAEM - BELGA

Nos Lions sont les rois de la jungle depuis presque deux ans. Champions du monde, champions d’Europe, ils étaient les grands favoris pour le titre olympique. Le report casse un peu leur dynamique, selon Tom Boon et Vincent Van Assche. Mais cela pourrait bien être un mal pour un bien, pour notre consultant Thomas Van Den balck.

 

J’avoue, la décision est difficile à encaisser " Pour une fois qu’il…encaisse, Vincent Van Assche, meilleur gardien du monde dans la meilleure équipe du monde parle de " mauvaise nouvelle, même si je m’y attendais de plus en plus et surtout, qu’elle est tout à fait logique parce qu’il y a plus grave que le sport en ce moment. C’était la meilleure option. "

Mais c’est vrai que sportivement, c’est forcément un coup d’arrêt pour notre équipe nationale de hockey. " On était dans une bonne dynamique de victoires, au pic de notre forme. On n’a jamais été aussi fort qu’aujourd’hui ", enchaine Tom Boon.

Son gardien confirme " Après les succès historiques de 2018 et 2019, nous attendions ce rendez-vous avec impatience mais il faudra encore travailler pendant un an ".

Travailler, ils le feront, c’est certain. Mais cela demande beaucoup de sacrifices. Entrainements, en clubs, entrainements quasi quotidiens avec l’équipe nationale, mise en parenthèse des études ou de vie professionnelle, les hockeyeurs gagnent certes mieux leur vie qu’il y a quelques années mais doivent continuer d’assurer une reconversion sérieuse. C’est pour cette raison que plusieurs joueurs s’étaient fixé Tokyo comme objectif avant, sans doute, de dire au revoir à l’équipe nationale. "J’imagine que tout le monde va repousser sa décision d’un an… " espère Tom Boon.

Je pense qu’ils continueront encore un an, tout comme notre coach… " enchaine Vincent V.

Shane Mc Leod, comme Roberto Martinez en foot, arrivait effectivement en fin de contrat cet été et souhaitait repartir vers sa Nouvelle Zélande, histoire de profiter enfin à nouveau de sa vie de famille. Il a déjà annoncé qu’il n’abandonnerait pas les Lions maintenant et fixé rendez-vous à Tokyo en 2021.

La question se pose donc aussi pour les "anciens" du groupe. " John-John Dohmen vient de s’engager dans un nouveau projet de club (à l’Orée nldr) et il va probablement faire l’effort un an supplémentaire " avance Thomas Van Den Balck, notre consultant.

Tom Boon, 30 ans, rassure quant à sa présence : "Personnellement je vais continuer et je compte aller jusque 2024 "

Thomas Van Den Balck y voit lui une opportunité d’encore…progresser : " En revanche pour moi ce report peut amener un peu plus de concurrence dans le groupe. Les plus jeunes encore un peu limites ont un an pour progresser et les anciens vont donc vouloir rester affutés. Alors oui ils sont déçus, car ils étaient clairement au-dessus des autres qui vont peut-être espérer que la machine s’enraye. Ils sont aussi déçus car ce tournoi et ce triplé, c’était leur graal mais c’est là qu’on va pouvoir voir leur force de caractère, leur force de groupe, leur soif d’or à Tokyo "

Les champions, déjà tournés vers l’objectif, ne disent pas autre chose " A nous de rebondir pour être encore plus forts " assène l’attaquant tandis que son gardien conclut par un rassurant " il faudra continuer à progresser pour rester au-dessus des autres nations, pour espérer décrocher notre rêve ultime…l’or olympique "

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK