"C'est un miracle", dit Vincent Vanasch, héros de la finale d'Euro League

Vincent Vanasch soulève l'Euro League
Vincent Vanasch soulève l'Euro League - © JONAS ROOSENS - BELGA

Fraichement victorieux de l’Euro League de Hockey, le gardien du Watducks, Vincent Vanasch, a encore prouvé cette après-midi qu’il était le meilleur du monde à son poste. Le Red Lions a sauvé les Waterlootois à maintes reprises, repoussant une à une les offensives allemandes du Rot Weiss Cologne pour préserver sa cage inviolée.

"Incroyable je ne pourrais pas décrire le sentiment qui me traverse maintenant. C'est fantastique, je l’ai déjà gagné une fois mais aujourd’hui c'est différent. Je suis super fier pour le club mais aussi pour notre équipe pour ces petits jeunes qui sont avec nous et qui ont fait la différence aujourd’hui. Je suis le plus heureux du monde. C’est un tournant pour le hockey belge, on est le premier club à ramener la coupe aux grandes oreilles à la maison. Je ne peux pas être plus fier", se réjouit l'homme du match, euphorique. 

Champion du monde avec la Belgique, la saveur de l'Euro League est difficilement comparable. "C’est différent, c’est d’autres plateformes, ici on est avec le club. C’est un autre sentiment. Aujourd’hui on va bien fêter cette coupe, on le mérite", dit tout sourire celui que l’on surnomme "The Wall", à juste titre.

Sur sa performance individuelle hors-norme, Vanasch s'explique : "Je me sentais vraiment bien, j’ai enchaîné les arrêts pour garder l’équipe dans le match. Honnêtement, je ne voulais pas laisser partir cette coupe là, parce que je sais ce qu’elle représente, c’est trop beau comme sentiment. Je voulais que tout le monde puisse en profiter. Ils ont fait le boulot devant moi, ils ont défendu comme des malades."

Sportivement, le portier reconnait la supériorité des adversaires du jour plutôt coriaces, le Rot Weiss. "Ils nous ont baladé, aujourd’hui c’est un miracle ce qui est arrivé. On a une top équipe mais il nous manque beaucoup de joueurs mais on a quand même réussi. C’est un petit vol, ça c'est sûr, c’est ce qui fait la beauté du sport aujourd’hui", reconnait amplement Vanasch.

Interrogé sur la très bonne santé du hockey belge, le gardien nourrit de beaux espoirs. "On a de belles années devant nous je pense", conclut l'inusable gardien des Red Lions. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK