Les Red Wolves héritent de la France et de la Norvège

Les Red Wolves
Les Red Wolves - © Facebook - Belgian National Handball Team

Le tirage au sort n'a pas été clément pour notre équipe nationale de handball. Le tirage pour le tournoi qualificatif de l'Euro 2018 a été effectué ce jeudi matin à Dubrovnik.

Les Red Wolves, qualifiés pour la première fois de leur histoire, pour les poules d'un tournoi qualificatif pour un championnat d'Europe, affronteront la France , une des meilleures équipes au monde (cinq titres mondiaux, trois sacres européens et deux médailles d'or olympiques), la Norvège, une autre grande nation du "hand", et la Lituanie, un adversaire plus à la portée de notre équipe nationale.

Pour rappel, les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés ainsi que le meilleur 3ème (des 7 groupes). Autant dire que ce sera très très compliqué pour la Belgique.

"Un fantastique tirage"

"Quel fantastique tirage !", s'est exclamé le gardien de Red Wolves, Jef Lettens, résumant le sentiment des joueurs belges. Jef Lettens portait les couleurs cette saison de Saran, club français de D2, et rejoint la saison prochaine l'élite dans l'Hexagone avec Cesson, club entraîné par Yérmie Sylla, l'entraîneur français des Red Wolves.

"C'est fantastique de jouer contre le pays dans lequel tu travailles", a expliqué Jef Lettens. "Je vais pouvoir me retrouver face à face avec mes idoles. Comme Thierry Omeyer, le gardien de l'équipe nationale française. Il y a aussi Nikola Karabatic, handballeur mondial de l'année. Ils sont d'ailleurs trois français à déjà avoir eu cet honneur. La Norvège, c'est aussi un pays du handball. Elle a éliminé la France lors du denier Euro. La Lituanie a plus d'expérience que nous au plus haut niveau, mais l'objectif sera de les battre et de profiter des matches à domicile avec notre public enthousiaste, pour faire de bonnes prestations contre la France et la Norvège".

"C'est un groupe de rêve", a ajouté de son côté Serge Spooren, un autre international. "Je ne connais pas très bien la Lituanie, mais ce n'est pas un pays du calibre de la Serbie. Avec la France et la Norvège, ce sont deux des cinq meilleurs européens du moment. C'est un grand honneur de les jouer. Et il faut savoir que mon amie est Norvégienne. Cela mettra un peu de piment."

Les éliminatoires débuteront au mois de novembre pour se terminer en juin 2017. Le match Belgique-France se disputera le weekend des 5 et 6 novembre, probablement à Anvers. Pour rappel, l'Euro se déroulera au mois de janvier 2018 en Croatie.


Pierre Capart

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK