Nina Derwael à nouveau sur le toit du monde aux barres asymétriques

Nina Derwael a conservé son titre mondial aux barres asymétriques, elle qui était déjà montée sur la marche la plus haute l’an dernier à Doha. Samedi à Stuttgart, la gymnaste de 19 ans a récidivé en dominant une nouvelle fois ses adversaires.

Meilleure note des qualifications (15.141), la Trudonnaire a livré une prestation sans hésitation en maîtrisant parfaitement son exercice. Sa note de 15.233 ne laisse pas d’espace pour les regrets à la Britannique Rebecca Downie 2e avec 15.000 et à l’Américaine Sunisa Lee, 3e avec 14.800. La superstar de la gymnastique Simon Biles a terminé 5e avec 14.700.

"J'étais très stressée mais quand j'ai terminé mon exercice j'ai pu tout relâcher. J'ai bien géré cette tension même si je n'ai pas pu manger beaucoup avant le concours. Mes Mondiaux sont réussis avec la prestation de l'équipe, ma finale All-round et cette médaille d'or", a-t-elle réagi au micro de Pierre Robert.

Deux fois championne d’Europe (2017, 2018), notre compatriote sera attendue au tournant dans moins d’un an à Tokyo où elle pourrait boucler une boucle sensationnelle avec un titre olympique. "Je vais d'abord prendre un peu de temps pour me relaxer et après on donnera tout pour Tokyo. Il reste encore une petite année pour travailler. Ça va arriver vite mais je suis impatiente."

Jeudi, Derwael avait pris la 5e place du concours général avec 56.033 points. Samedi dernier, elle avait contribué à la qualification aux Jeux Olympiques de la Belgique dans l'épreuve par équipes féminines.

Dimanche, la Sportive belge de l’année 2018 aurait dû participer à la finale du sol mais a finalement renoncé au concours.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK