Sophia Popov, 304e mondiale, s'offre un historique titre du Grand Chelem

Sophia Popov, 304e mondiale, s'offre un historique titre du Grand Chelem
Sophia Popov, 304e mondiale, s'offre un historique titre du Grand Chelem - © Gregory Shamus - AFP

Historique : Sophia Popov, 304e joueuse mondiale, s’est offert dimanche le premier titre de sa carrière en gagnant le British Open, devenant ainsi la première Allemande à remporter un titre du Grand Chelem sur le circuit féminin de golf.

Elle voulait arrêter le golf il y a un an. Elle est aujourd’hui au sommet : Popov vit un conte de fées après avoir rendu une carte de 68, trois coups sous le par, lors du dernier tour pour un total de 277 (-7).

Sur l’historique parcours du Royal Troon Golf Club, face à la baie du Firth of Clyde en Écosse, l’Allemande a devancé de deux coups la Thaïlandaise Jasmine Suwannapura et de trois l’Australienne Minjee Lee. Avant même de frapper son dernier putt, Popov était en larmes, submergée par l’émotion de cet improbable exploit.

"J’ai du mal à exprimer quoi que ce soit. J’ai failli tout arrêter l’année dernière, Dieu merci, je ne l’ai pas fait", a réagi Popov, s’agrippant au trophée. "J’étais si nerveuse aujourd’hui (dimanche) et c’est tout simplement incroyable. J’ai dû faire face à de nombreux obstacles sur mon parcours, mais je savais ce dont j’étais capable", a-t-elle déclaré.

Max, le petit copain caddie

La joueuse a également eu une pensée pour son compagnon Max qui est aussi son caddie et qui l’accompagnait sur le parcours en portant son sac ce week-end : "Je suis tellement reconnaissante, il a réussi à me faire garder mon calme".

Popov, qui n’avait jamais gagné de tournoi sur le circuit LPGA, avait pourtant mal débuté la journée avec un bogey. Mais l’Allemande, passée en tête lors du 3e tour la veille, a rapidement repris ses esprits. Avant ce jour magique pour elle, son meilleur résultat dans un tournoi du Grand Chelem était une 57e place lors de ce même British Open en 2011.

L’Allemande avait pourtant, derrière elle, la Thaïlandaise de 27 ans Suwannapura, vainqueure de deux tournois LPGA, et l’Australienne de 24 ans Minjee Lee, cinq titres LPGA à son palmarès. Quant à la tenante du titre, la Japonaise Hinako Shibuno, elle n’avait pas passé le cut vendredi.

Si elle n’avait amassé, dans toute sa carrière, que 108.000 dollars, la néo-championne allemande vient de remporter, en une fois, le butin de 675.000 dollars. Elle rejoint au panthéon du golf allemand Bernhard Langer, vainqueur du Masters en 1985 et 1993, et Martin Kaymer, titré en 2010 sur le PGA Championship et en 2014 à l’US Open.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK