Pieters perd 10 places au PGA Championship, Koepka prend les commandes, Woods se replace

Thomas Pieters a perdu dix places au classement provisoire du 100ème PGA Championship, le dernier Grand Chelem de l'année, qui se déroule au Bellerive Country Club de Saint-Louis, dans le Missouri (Etats-Unis), à l'issue du troisième tour qu'il a bouclé en 71 coups samedi. Il figure à présent au quinzième rang.

L'Anversois de 26 ans a rétrogradé à cause de cinq bogeys, seulement compensés par trois birdies. Il a envoyé trois balles dans un bunker, ce qui lui a coûté autant de bogeys.

Avec un total de 204 coups, il accuse six longueurs de retard sur le nouveau leader, Brooks Koepka, 29 ans, le double vainqueur américain de l'US Open.

Le quatrième joueur mondial possède deux coups d'avance sur l'Australien Adam Scott, seul deuxième, et trois coups d'avance sur l'Espagnol Jon Rahm et les Américains Rickie Fowler et Gary Woodland.

Tiger Woods, 42 ans, quadruple lauréat du tournoi, s'est replacé dans la course au titre. Il partage en effet la sixième place à quatre coups avec le tenant du titre Justin Thomas, Stewart Cink, vainqueur de l'Open britannique en 2009, l'Irlandais Shane Lowry, l'Australien Jason Day, vainqueur en 2015, et le Sud-Africain Charl Schwartzel.

"J'ai de bonnes chances pour dimanche" a jugé le "Tigre", quatorze fois vainqueur en Grand Chelem, mais sans le moindre titre en tournoi majeur depuis l'US Open 2008.

En cas de victoire dimanche, Koepka, qui a manqué les Masters à cause d'une blessure au poignet, deviendrait le 5ème golfeur de l'histoire à remporter l'US Open et le championnat PGA la même année, et le premier depuis Woods en 2000.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK