L'handigolfeur Cédric Lescut écarté d'un tournoi par la Fédération

Cédric Lescut, handigolfeur et fondateur de l'association Androïd 34 qui fournit des prothèses sportives aux enfants amputés ou présentant une déficience, a récemment été écarté par la Fédération Royale Belge de Golf d'un tournoi du Challenge Tour (avec des personnes "valides") auquel il était pourtant invité dans un premier temps. La raison invoquée par la Fédération ? Le niveau du tournoi est trop élevé pour le Nivellois.

"Alors qu’il est accueilli à bras ouverts partout dans le monde, Cédric Lescut se retrouve aujourd’hui confronté à un problème chez nous, en Belgique. Depuis 4 ans, il demande à jouer un tournoi qui a lieu dans notre pays en juin… En vain ! Il n’arrive pas à avoir une réponse concrète de la Fédération Royale Belge de Golf (FRBG) quant à ce refus systématique de sa participation. Régulièrement dans nos pays voisins, des joueurs handicapés sont invités à participer à des épreuves du même type et parfois même d'un niveau largement supérieur. Ils sont souvent mis à l'honneur. Ils reçoivent des invitations sur le PGA tour, sur l'European tour, sur le Challenge Tour, etc. Cédric Lescut lui-même a reçu une invitation pour l'Open de Moscou il y a 3 ans, épreuve de l'European Tour. Mais en Belgique : rien" peut-on lire dans un communiqué de presse. 

"Il y a quelques semaines, l'handigolfeur belge a appris que, lors d'une réunion entre les pros de son club L’Empereur qui accueillera ce tournoi du Challenge Tour en juin, il avait été décidé de lui proposer une des 2 invitations accordées au club accueillant. Quel ne fût pas son enthousiasme face à cette magnifique opportunité de faire connaître l’handigolf au grand public belge. Mais, quelques temps après, il apprend que la carte qui lui était initialement octroyée, sera finalement attribuée à un autre joueur. Une décision émanant de la Fédération Royale Belge de Golf, allant à l’encontre de l’avis collégial pris par les pros de L’Empereur."

Apparemment, le handicap dérange encore et toujours en Belgique

"Cette décision est à mon sens absurdement subjective... Je ne vois absolument pas sur quelles bases se fondent cette exclusion, peste le Nivellois. Quand je demande sur quels critères la FRBG se base, on ne me répond pas et on ne me donne aucune explication quant à ce refus. Tous les pays du monde font jouer leur meilleur handigolfeur et, lorsque ce tournoi vient en Belgique, ils sont accueillis au top du top... Apparemment, le handicap dérange encore et toujours en Belgique. La Fédération ne motive pas sa réponse, son responsable sportif ne donne aucune explication et refuse la décision collégiale du club accueillant."

Je monterai sur le podium aux Jeux Paralympiques à Paris en 2024

"Il s’agit d’une superbe opportunité médiatique pour promouvoir l’handigolf belge et donner de l’espoir aux personnes moins valides en recherche de perspectives. J’étais fier de participer à la promotion du sport et de pouvoir représenter une minorité toujours un peu oublié à cause de ses différences… J'étais ravi et surtout honoré d'avoir été choisi par les représentants de mon club car cette invitation semblait difficile à obtenir vu les 3 précédents refus. Devrais-je en déduire que la FRBG a peur des personnes porteuses de handicap qui jouent au golf ? Ne souhaiterait-elle pas promouvoir le golf comme thérapie idéale de reconstruction et assurer par la suite le développement du golf ? Par le biais de mes activités et de celles d'Android 34, je suis certain que tout le monde golfique sait que nous avons réalisé des miracles, grâce à notre passion commune… Cela ne signifie-t-il rien aux yeux de la FRBG ? Je m’interroge quant à cette absence de considération par rapport aux personnes handicapées" continue Cédric Lescut.

"Je ne vais pas pleurer pour avoir une invitation pour cette épreuve ; je ne passerai peut-être même pas le cut ! Mais je tiens à dire haut et fort à toutes ces personnes qui me mettent des bâtons dans les roues que j'irai aux Jeux Paralympiques à Paris en 2024, que je monterai sur le podium, et que je me souviendrai des personnes et des institutions qui ont cru en mon projet" conclut le joueur.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK