Alan Shepard, l'homme qui a joué au golf sur la Lune

Ce week-end, le monde entier célèbre le cinquantième anniversaire du premier pas de l'homme sur la Lune.  Marcher sur la Lune, c'était sans doute du sport.  Mais l'homme a aussi, un jour, vraiment pratiqué un sport sur la Lune.  Ce sport, c'était le golf.  Ce n'était pas en 1969, lors de la Mission Apollo XI, mais le 6 février 1971, lors de la Mission Apollo XIV.  Ce jour-là, l'Américain Alan Shepard devient le cinquième homme à marcher sur la Lune. 

Il avait pris soin d'amener avec lui deux balles de golf, et la tête de club d'un fer 6, qu'il a fixée à un instrument lui servant à ramasser des échantillons de roche lunaire.  Et il a tenté de jouer au golf...  

A cause de sa combinaison, il n'était pas vraiment libre de ses mouvements, et il ne pouvait pas tenir son club à deux mains.  Donc sa première tentative a été un échec, il a frappé à côté de la balle.  Deuxième essai...  C'est mieux, la balle bouge de quelques dizaines de centimètres.  Il la tente à nouveau, et c'est bon, il l'envoie loin.  Il prend sa deuxième balle, et il l'envoie encore plus loin.  
"Il l'envoie loin", c'est vague...  Et il est impossible de dire exactement à quelle distance les balles de golf sont allées.  Alan Shepard a toujours un peu crâné, en disant que ses balles étaient parties à des kilomètres et des kilomètres (des miles et des miles, en réalité).  Les scientifiques s'accordent à dire que la première est partie à 200 mètres, et la deuxième à 400 mètres.  

Ces deux balles sont toujours sur la lune.  L'astronaute n'a pas eu le temps d'aller les récupérer.  Son club, il l'a ramené sur Terre, et il se trouve dans un musée, dans le New Jersey.   

Cette "performance" historique et unique a valu à l'Américain quelques grosses critiques.  Certains lui ont reproché de s'être amusé, alors que la mission coûtait extrêmement cher.  Mais sa partie de golf (autorisée par la NASA, contrairement à une rumeur répandue à l'époque) a duré exactement une minute et trois secondes.  Alors qu'il a travaillé sur le sol lunaire pendant neuf heures et dix-sept minutes.  Plus que tout autre astronaute...  

Une autre critique, une critique pour rire, est venue des responsables du célèbre club de St-Andrews, en Ecosse.  C'est l'un des clubs les plus célèbres et les plus anciens du monde, celui qui a édicté les règles du golf.  Il est connu pour être très à cheval sur l'étiquette.  Avec beaucoup d'humour, les dirigeants écossais avaient rappelé à Alan Shepard que quand on frappe une balle depuis un bunker, la partie remplie de sable d'un terrain de golf, il faut toujours niveler le sable ensuite, et effacer sa trace.  Lui, il avait joué sur le sable lunaire, donc, dans une sorte de bunker, mais il n'avait pas effacé ses traces.  

On a donc joué au golf sur la Lune, même quelques secondes.  On pourrait aussi dire qu'on a lancé le javelot sur la Lune.  Mais sans javelot...  C'est donc plus compliqué à "valider"...  Edgar Mitchell, l'astronaute qui accompagnait Alan Shepard, a voulu lui aussi réussir son petit exploit sportif, le 6 février 1971.  Il s'est emparé d'une hampe, un morceau de l'un des appareils scientifiques.  Et il l'a lancée comme un javelot.  Elle est retombée relativement près de la première balle de golf.  Cette hampe est toujours sur la Lune, elle aussi...

Alan Shepard est décédé en 1998, à l'âge de 74 ans.  Edgar Mitchell est décédé en 2016, à l'âge de 85 ans. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK