Le troisième de l'E-Prix virtuel de Berlin disqualifié après s'être fait… remplacer par un pro

Le troisième de l'E-Prix virtuel de Berlin disqualifié après s'être fait... remplacer par un pro
Le troisième de l'E-Prix virtuel de Berlin disqualifié après s'être fait... remplacer par un pro - © RTBF

L’eSport a la cote depuis plusieurs semaines et le gel de toutes les compétitions sportives, mais apparemment, installer un simulateur dans un salon pour y disputer des courses virtuelles ne plaît pas à tout le monde…

Le pilote officiel Audi Daniel Abt, "obligé", comme tous les autres pilotes actifs en Formule E, de disputer le "Race at Home Challenge" au profit de l’UNICEF, pensait avoir trouvé une manière de passer son tour samedi lors de la cinquième épreuve du championnat, disputée sur le tracé de Berlin.

L’Allemand s’est fait remplacer par le simracer Lorenz Hörzing, qui a mené l’Audi à la troisième place de la course, derrière le vainqueur Oliver Rowland et le Belge Stoffel Vandoorne, deuxième de l’épreuve.

Mais le hic, c’est que le Top 3 de l’épreuve est invité à livrer ses impressions en fin de direct… Et là, aucune trace de Daniel Abt. Pas dupe, Stoffel Vandoorne a rapidement souligné qu’il ne pensait pas que c’était Daniel Abt qu’il affrontait sur la piste virtuelle… Bien vu !

Le pilote allemand s’est du coup fait disqualifier et donnera la somme de 10.000 euros à une œuvre de charité. "Je m’en veux d’avoir demandé de l’aide, je n’avais pas pris ceci au sérieux", a déclaré Daniel Abt après avoir été démasqué.