La Formule E prend des mesures fortes pour atténuer les effets du coronavirus

Stoffel Vandoorne
Stoffel Vandoorne - © Twitter - Mercedes

La Fédération internationale de l'automobile (FIA) et les organisateurs de la Formule E ont adopté jeudi une série de mesures visant à "diviser par deux les coûts de développement" au cours des deux prochaines saisons pour faire face à la situation née de la pandémie de nouveau coronavirus.

Cinq ePrix ont déjà été annulés: Sanya (Chine), Rome, Paris Séoul ou Jakarta. La prochaine course de Formule E au programme à ce stade est l'ePrix de Berlin le 21 juin.

Parmi les mesures arrêtées jeudi figure notamment le report à la saison 2021/2022 du lancement de la nouvelle génération de voitures, dite Gen2 EVO.

Le Conseil mondial du sport automobile (CMSA) a également entériné l'extension de la période d'homologation des bolides. Les écuries pourront soit introduire une nouvelle voiture pour les deux prochaines saisons, soit conserver leurs modèles actuels pour la saison prochaine, avant d'en faire homologuer un nouveau pour la saison suivante.

"Dans ces temps difficiles, adapter les coûts de structure dans les sports mécaniques est une priorité pour assurer leur viabilité", a déclaré le président de la FIA, Jean Todt, cité par un communiqué de l'organisation.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK