La Formula E et l'unicef en eSport pour lutter face au Covid-19

Dans une période aussi délicate que celle du confinement, nous avons eu l'opportunité de vous faire découvrir de nombreuses compétitions eSportives mises en place par les grands championnats de sport moteurs à travers le monde. Si certains favorisent le spectacle pour leurs fans, les organisateurs de la Formula-E ont décidé d'aborder la situation d'une manière nouvelle.

La semaine dernière une épreuve de test était organisée sur la piste de Monaco. A cette occasion le partenariat avec l'unicef à été dévoilé au grand public. Dès cette semaine et sur une durée de huit meetings virtuels en place sur le jeu Rfactor 2, vous aurez la possibilité de soutenir cette association via des dons directement depuis les plates-formes officielles de la discipline. S'il est question de solidarité, le spectacle n'est pas absent pour autant.
Chaque événement sera divisé en deux parties distinctes. La première réservée aux "Sim racers" soigneusement sélectionnés. On peut compter des noms comme Siggy, Pakhala ou Brljak... Le format adopté et lui aussi différent. La mode du "Battle-Royal" (popularisé par le jeu Fortinte), peut aussi s'appliquer en sport automobile virtuel. Ainsi sur une épreuve de quinze tours le dernier pilote franchissant la ligne sera exclu, et ce, dès le troisième tour. Notons que 12 monoplaces devraient rallier l'arrivée.

Une deuxième épreuve sur les principes strictement identiques suivra, mais cette fois, réservée aux pilotes officiels de la discipline. Si le seul absent à compter sera l'anglais Sam Bird (remplacé par N. Cassidy), on compte les 23 acteurs tous équipés du même matériel. Les rangs belges seront représentés par J. D'Ambrosio (Mahindra) et S. Vandoorne (Mercedes EQ). Ce dernier est sans doute le favori face au pilote allemand M. Gunter (BMWi Andretti) les deux hommes s'étaient déjà expliqués en principauté le weekend dernier. Trois nouveaux se lanceront dans la simulation S. Buemi (Nissan e_Dams), P. Wehrlein (Mahindra) et J-E. Vergne (Techeetah).

Des dégâts augmentés à 80% une consommation active, ainsi qu'une usure des pneus qui, sur les rues de Hong-kong devrait faire chauffer les gommes et les esprits de cette manche inaugurale.