Jean-Eric Vergne, si proche d'un deuxième titre historique en Formule E...

Alors que l'année avait très mal débuté pour eux, le Français Jean-Eric Vergne et son équipe franco-chinoise DS Techeetah ont profité des différentes étapes européennes de la saison 5 du championnat de Formule E pour accumuler les bons résultats et surgir de manière autoritaire en tête du classement.

Tenant du titre, JEV compte avant les deux derniers E-Prix qui se disputeront ces samedi et dimanche dans les rues de Brooklyn, à New York, 32 points d'avance sur le Brésilien Lucas di Grassi (Audi Sport ABT), de loin le pilote le plus régulier depuis la création du championnat (dix victoires, vingt autres podiums, un titre et deux fois vice-champion).

Et quand on sait qu'il n'y aura "que" 58 points distribués ce week-end, même s'ils sont encore mathématiquement huit à pouvoir décrocher le titre, les chances sont grandes pour que Jean-Eric Vergne devienne le premier pilote de l'histoire de la Formule E à être sacré à deux reprises...

Et ce sacre serait mérité, puisque le Français est le seul à avoir remporté trois E-Prix cette saison (Sanya, Monaco, Berne) et à être monté cinq fois sur le podium (Ad Diriyah et Berlin). Il a marqué en moyenne 11.82 points par course, alors que la moyenne de Lucas di Grassi n'est "que" de 8.91 points inscrits par E-Prix en 2018-2019.

C'est donc, comme il y a un an, du côté de New York que l'ancien pilote Toro Rosso en Formule 1 devrait fêter son titre. La saison dernière, Jean-Eric Vergne avait terminé à la cinquième place de la première course avant de remporter la seconde.

Son autre défi, ce sera, en compagnie d'André Lotterer, d'offrir un premier titre des constructeurs à DS Techeetah, qui compte en ce moment une avance confortable de 43 points sur son plus proche poursuivant, Audi Sport ABFT Schaeffler...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK